Menaces de mort contre Serigne Diagne : retour de Parquet pour les proches de Cheikh Amar!

Du nouveau dans l’affaire des menaces de mort proférées, il y a de cela une semaine, contre l’Administrateur de Dakaractu.com, Serigne Diagne, par des proches de l’homme d’affaires, Cheikh Amar !

Eh bien, Actusen.com a appris que ces derniers, en l’occurrence Magaye et Bouba, ont été, finalement, déférés devant le Procureur, dans l’après-midi de ce vendredi. Suite à leur garde-à-vue d’hier par les éléments de la Division des investigations criminelles (Dic).

Aux dernières nouvelles, ils vont devoir passer le week-end entier au Commissariat du Plateau. Parce que les deux amis de l’homme d’affaires et patron de TSE ont bénéficié d’un retour de Parquet.

On se souvient que ces deux membres de l’entourage du milliardaire ont subi deux interrogatoires, en moins de deux semaines et ont été libérés, tout en étant sommés de rester à l’écoute des enquêteurs.

Quant à Modou Amar, frangin du patron de TSE, il est en cavale, dès le lendemain de la plainte déposée par Serigne Diagne pour injures et menaces de mort. Il est considéré comme étant le présumé cerveau de cette affaire, parce que le téléphone cellulaire à partir duquel le patron du Site d’informations générales a été joint, appartiendrait au frère de l’homme d’affaires.

Pour ceux qui ne s’en souviennent pas, tout est parti d’un article de nos confrères faisant état d’une présumée rétro-commission de 12 milliards F Cfa, dans laquelle Cheikh Amar pourrait avoir trempé.

Suffisant pour que, dirigés par Modou Amar, des hommes appellent au téléphone Serigne Diagne. Pour non seulement l’injurier copieusement. Mais aussi, menacer de lui abréger l’existence.

Dans la foulée, l’Association des éditeurs et professionnels de la presse en ligne (Appel) a, aussitôt, publié un communiqué, aux fins de condamner les agissements des gars de Cheikh Amar, invité l’Etat à prendre ses responsabilités et promis de se constituer partie civile.

Richard SAMBOU (Actusen.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here