Accueil People & Sports Neymar contre le Real, ça donne quoi ?

Neymar contre le Real, ça donne quoi ?

Au cours de ses quatre saisons passées au Barça, Neymar a  affronté le Real Madrid à huit reprises.

Le grand jour est arrivé. Le Real Madrid et le PSG ont en effet rendez-vous ce mercredi pour le choc au sommet des huitièmes de finale de la Ligue des champions. Une confrontation que les deux équipes ont évidemment minutieusement préparée depuis le tirage au sort du 11 décembre dernier. Et s’il en est un qui attend ce choc avec impatience, c’est évidemment Neymar, recruté à prix d’or l’été dernier et désormais attendu pour porter le PSG dans ce genre de rendez-vous.

“Plus c’est dur, meilleur il est, a ainsi expliqué Marco Verratti dans une interview à Globoesporte. Pour l’arrêter, il faut juste espérer qu’il n’est pas dans un bon jour. Car s’il est déterminé, il est difficile à freiner et vous avez très peu de chances de faire un bon match.” Le Real Madrid est d’ailleurs bien placé pour le savoir. Le Brésilien a en effet souvent été inspiré lorsqu’il a croisé la route des Merengue au cours de ses quatre saisons passées eu Barça. Au total, Neymar a en effet affronté le Real à huit reprises, sept fois en Liga et une fois en Coupe d’Espagne, et affiche un bilan de 4 victoires, 1 nul et 3 défaites. Avec sur un plan personnel, 3 buts et 5

“Plus c’est dur, meilleur il est, a ainsi expliqué Marco Verratti dans une interview à Globoesporte. Pour l’arrêter, il faut juste espérer qu’il n’est pas dans un bon jour. Car s’il est déterminé, il est difficile à freiner et vous avez très peu de chances de faire un bon match.” Le Real Madrid est d’ailleurs bien placé pour le savoir. Le Brésilien a en effet souvent été inspiré lorsqu’il a croisé la route des Merengue au cours de ses quatre saisons passées eu Barça. Au total, Neymar a en effet affronté le Real à huit reprises, sept fois en Liga et une fois en Coupe d’Espagne, et affiche un bilan de 4 victoires, 1 nul et 3 défaites. Avec sur un plan personnel, 3 buts et 5 passes décisives lors de ces huit rencontres.

Sa meilleure prestation face aux Madrilènes remonte en revanche à son premier match avec les troupes coachées alors par Luis Enrique. Avec un but et une passe décisive, il avait en effet été le grand artisan du succès remporté 2-1 au Camp Nou. Deux ans plus tard à Bernabeu, s’il n’avait pas fait enfler ses compteurs personnels, il n’en avait pas moins joué un rôle décisif dans la gifle infligée aux Madrilènes (4-0), se montrant insaisissable dans son couloir gauche. Les Parisiens espèrent désormais qu’il sera aussi inspiré, ce mercredi.

Football.fr

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here