NOS TROIS DIEUX

Tout laisse croire que ‘’Sunugaal’’ est possédé par, au moins, trois dieux, qui l’empêchent de dormir du sommeil du juste. D’abord, Eris, déesse de la discorde, dicte sa loi aux acteurs du jeu politique.

Au point que Pouvoir et Opposition ne parviennent toujours pas à arrondir les angles. Malgré le fait que la Présidentielle du 24 février 2019 ait baissé ses rideaux, depuis des semaines.

Héphaïstos carbure, lui aussi, à plus de 1000/H. Dans sa folie, le dieu du feu s’est abattu, respectivement, au ‘’Marché Okass’’ de Touba et au marché de Ross Béthio. Où il a ravagé beaucoup de biens.

Pendant ce temps, Ploutos, dieu de l’abondance, semble fuir le navire, à bord duquel on a tous embarqué.
La preuve, ‘’Thiompal’’ et son régime sont à la quête, sur le marché de l’Uemoa, d’un emprunt obligataire de 135 milliards F Cfa.
Parce que le contenu de leurs caisses ne permet pas de financer certains de leurs investissements.

C’est dire que jamais notre horizon n’a été bouché, aujourd’hui plus qu’hier, dans ce pays dont le chef, ‘’Salatul Ala Fatiha’’, est entre deux avions, pour nocer, quoi. On vit dans deux mondes.

Mame SAGAR (Billet-SourceA)

Share Button

Laisser un commentaire