Trois Palestiniens ont été tués ce vendredi 8 juin par des tirs israéliens dans la bande de Gaza, selon un bilan du ministère de la Santé à Gaza. Parmi les blessés figure un photographe palestinien de l’Agence France-Presse, blessé par balle à la jambe. Les Palestiniens ont organisé un nouveau rassemblement dans le cadre de la «Grande marche du retour», mouvement de protestation lancé le 30 mars dernier. Les organisateurs avaient appelé à une journée de mobilisation à l’occasion de la «Journée internationale de Jérusalem», une journée initiée par les Iraniens pour marquer la solidarité avec la cause palestinienne. La mobilisation des Gazaouis restait importante, mais était ce vendredi moins forte qu’attendu.

Le 14 mai dernier, précédente grande mobilisation dans le cadre de cette «Marche du retour», des dizaines de milliers de personnes s’étaient rassemblées le long de la barrière de séparation entre la bande de Gaza et le territoire israélien. La journée avait été la plus meurtrière depuis le début de ce mouvement de protestation.

Ce vendredi 8 juin, les organisateurs entendaient montrer que les Gazaouis restaient mobilisés pour obtenir la levée du blocus imposé à l’enclave palestinienne depuis la prise de pouvoir du Hamas il y a 11 ans. Et l’armée israélienne avait doublé ses effectifs autour du territoire.

Malgré les appels à manifester diffusés par hauts-parleurs dans la bande de Gaza dans la matinée, la mobilisation était finalement en baisse par rapport à celle du 14 mai. L’armée israélienne évalue à 10 000 le nombre de personnes présentes dans les cinq lieux de rassemblement.

Mais à part une mobilisation moindre, cette journée a donné lieu à des scènes déjà connues. Côté palestinien, les protestataires ont brûlé des pneus et envoyé des dizaines de cerfs-volants incendiaires vers le territoire israélien. L’armée israélienne, elle, dénonce une fois de plus des « émeutes » et des jets d’engins explosifs. Et comme depuis le début de la «Marche», elle dit avoir répondu conformément « à ses règles d’engagement ».

Rfi.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here