Oumar Sarr : «sans fraude, Macky ne pourra pas gagner les Législatives»

La Coalition «Mankoo Taxawu Senegaal» a bien marqué de son empreinte son rassemblement de ce vendredi 19 mai. Tous les leaders dudit regroupement politique, ont répondu présent.

Et, leur mot d’ordre n’a été rien d’autre que la libération de Khalifa Sall et la fin de la rétention des cartes d’électeurs en vue des Législatives du 30 juillet prochain.

«Ils ont falsifié le fichier électoral», a crié Oumar Sarr, Secrétaire nationale adjoint du Parti démocratique sénégalais (Pds). Pour lui, il y a une fraude, qui se signale pour ces joutes électorales.

«Le régime est incapable de gagner ces élections, s’il n’y a pas de cas de fraude», lâche-t-il.

Actuellement, le combat de cette opposition reste le problème de retrait des cartes d’électeurs. Même Barthélémy Dias s’est mué à la cause de Oumar Sarr. Il estime que ceux qui les intéresse, «c’est le nombre de Sénégalais ayant déjà retiré leurs cartes et non le nombre d’inscrits sur le fichier électoral» comme a dit jeudi, à l’Assemblée nationale, le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo.

Pour le coordonnateur du Pds, le Chef de l’Etat ne doit, en aucun cas, laisser le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, organiser les élections législatives. Ce qui, de son avis, semble un “recul démocratique” au Sénégal alors que dans le passé, le régime sortant a montré l voie à suivre pour “éviter” des suspicions après le scrutin.

«Ce ministre ne peut pas se charger de ces élections», a-t-il clamé haut et fort devant les autres leaders de “Manko Taxawu Senegaal” qui prêtaient attention à sa déclaration.

Richard SAMBOU (Actusen.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here