Ousmane Sonko : “Si Macky Sall continue ces violences, nous lancerons un appel à tous les candidats de l’opposition pour mutualiser les forces…”

En prélude de la campagne électorale pour la présidentielle du 24 février, Ousmane Sonko, candidat de la coalition “Sonko président” était ce lundi à Ziguinchor où il a tenu un grand meeting au stade François Bocandé. Les militants se sont massivement déployés sur les lieux de la rencontre.
Occasion saisie par le Président Ousmane Sonko pour s’exprimer sur la venue du Président Macky Sall à Ziguinchor qui, selon lui, voulait perturber son passage dans cette région. “Macky Sall et son régime ont dépensé énormément d’argent pour mobiliser quelques militants et acheter des transhumants afin de perturber la percée d’Ousmane Sonko mais la question se passe de commentaire”, a raillé le président Ousmane Sonko.
Ce dernier qui accuse le Chef de l’Etat Macky Sall d’être responsable des affrontements entre militants de Benno Bokk yakkar et le Parti pour l’unité et le rassemblement (Pur), a lancé un appel aux autres candidats de l’opposition. “Nous alertons les autorités de ce pays à arrêter Macky Sall avant qu’il ne soit trop tard. Et s’il (Ndlr : Macky Sall) continue, nous lancerons un appel à tous les candidats de l’opposition pour mutualiser les forces et mobiliser toutes les jeunesses pour leur démontrer qu’ils sont en minorité dans ce pays”, a menacé le président.
Mansour SYLLA, envoyé spécial à Ziguinchor Actusen.sn
Share Button

Laisser un commentaire