Caravanes et porte-à-porte gardent la cote chez l’opposition ; meetings pour le pouvoir

En cette deuxième semaine de campagne pour les élections législatives du 30 juillet, les Caravanes, visites de proximité gardent toujours la cote, notamment du côté des Coalitions issues de l’opposition.

Là où le Pouvoir, plus nanti, financièrement, initie des meetings, à l’occasion des déplacements de sa tête de liste nationale, Mahammad Boun Abdallah Dionne. Actusen.com vous donne ce mercredi les programmes des une et des autres. Round-up!

Touba

Moustapha Cissé Lo de la Coalition “Benno Bokk Yakaar” a fustigé les violences notées dans la campagne électorale. Pour trouver une solution à ce phénomène, le vice-président de la Législature sortante a promis deux propositions, une fois élu.

La première est de voter une proposition de loi portant interdiction, usage et port d’armes pendant la campagne électorale et la deuxième proposition du Président du Parlement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest est de limiter l’âge des candidats aux Législatives à 75 ans.

Toujours à Touba, les 3 milliards F Cfa dégagés par le Président de la République et chef de file de “Benno Bokk Yakaar” n’ont pas profité à tous les militants. La preuve, selon Sérigne Abdou Lahad Mbacké Ndoulo, son Mouvement ne peut pas accéder à la population, car les moyens pour battre campagnes sont toujours bloqués.

La Coalition “Mankoo Taxaawu Senegaal” ont initié une réunion d’évaluation pour faire le bilan des 10 jours de campagne, dans la capitale du “Mouridisme”.

Louga

Les Coalitions “Ndawi Askanwi” et “Defar Senegaal”, conduites respectivement par Ousmane Sonko et Mamadou Sy Tounkara, se sont rencontrées dans la Commune pour tenir leurs caravanes.

L’ancien Inspecteur des Impôts et des Domaines a démarré sa visite au Village artisanal pour rencontrer les acteurs. Après cette étape, il a donné des cours magistraux aux jeunes pour les appeler au calme et à la non violence pour le reste de la campagne.

Rufisque

Les affrontements qui se sont produits, hier, à Rufisque, entre les militants de “Benno Bokk Yakaar” et ceux de “Mankoo Wattu Senegaal” continuent toujours de susciter des polémiques dans cette ville de Mame Coumba Lamb. Irrités par l’attaque dont ils ont été victimes, Oumar Cissé et ses alliés de la Mouvance “Mankoo Wattu Senegaal” ont tenu un point de presse pour condamner cette attitude inhumaine.

Pour le camp de la coalition présidentielle, Souleymane Ndoye de la tête de liste départementale va tenir une conférence de presse, ce jeudi, pour sûrement essayer de se laver à grande eau, concernant l’assaut lancé contre l’opposition.

Pire (région de Thiès)

La Coalition “Benno Bokk Yakaar”, dirigée par Serigne Mboup, a présidé des tournées dans certains villages avant de terminer leur programme par un meeting au quartier Chateau d’eau.

Kaolack

Les militants de “Benno Bokk Yakaar”, conduits par la tête de liste Mariama Sarr, préparent l’arrivée de leur leader national, Mahammad Boun Abdallah Dionne. La stratégie utilisée pour un accueil chaleureux est que chaque responsable bat sa propre campagne, auprès de ses bases, pour avoir une forte mobilisation.

Bambey

Le Parti pour l’unité et le rassemblement (Pur) occupe les rues de la Commune pour sensibiliser les populations sur les signes distinctifs de leur bulletin de vote. Et les inviter à voter pour lui.

Apres 72 heures de suspension de campagne à cause du drame survenu au Stade Demba Diop, Aida Mbodji de “And Saxal Liguey” est de retour à Ndagalma, dans le fief de Mor Ngom pour sensibiliser les populations à voter sa Coalition le jour du 30 juillet.

Mansour SYLLA, Stagiaire à Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here