Prise à partie par le Cabinet Idev-Ic en Ingénierie-conseil : l’Armp recadre le débat, car n’ayant jamais offert de marchés à qui que ce soit

Hier, jeudi, rendant compte de la conférence de presse animée par le Directeur du Cabinet Idev-Ic en Ingénierie-conseil, Actusen.com écrivait que Mamadou Daffé, profitant du 30e anniversaire dudit Cabinet, dénonçait la propension chez l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) à octroyer les marchés aux Cabinets étrangers.

«Près de 320 Cabinets, soit presque le double des Bureaux sénégalais ayant gagné des marchés entre 2014 et 2015, sont des étrangers», a-t-il déploré. Et selon toujours Mamadou Daff, «la commande publique indique 179 Bureaux sénégalais, 154 d’origine africaine et 165 hors Afrique (Europe)».

Toutefois, l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) a saisi votre Site ce matin. Ce, pour se fendre d’une explication qui sonne claire, nette et précise. En effet, l’Armp indique qu’elle n’octroie pas les marchés que dénonce le Cabinet Idev-Ic en Ingénierie-conseil.

Au contraire, précise l’Autorité de régulation des marchés publics, «ce sont ceux qui procèdent au lancement, à l’attribution et l’approbation desdits marchés qui en sont responsables».  En un mot comme en mille, si Mamadou Daffé doit s’en prendre à une structure, ce serait plutôt aux “Autorités contractantes” qui contractent avec le privé (national ou international), et ce sont en général l’Administration, les Agences et les Collectivités territoriales.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here