La Banque africaine de développement (BAD) va financer les projets privés du Plan d’actions prioritaires (PAP) de la phase 2 du Plan Sénégal émergent (PSE) à hauteur de 200 milliards de francs CFA. L’annonce a été faite ce mardi par son vice-président Amadou Hott lors du Forum des investisseurs privés du Sénégal, sous la présidence du chef de l’Etat, Macky Sall, en présence de 850 investisseurs.

L’institution financière panafricaine “s’engage à financer tous les projets privés bancables”, a-t-il précisé. «La BAD s’engage à la mise en place, dès le mois de janvier, du Fonds d’amorçage pour l’attraction des financements privés. Ce fonds doit faciliter l’accès des privés aux financements», explique-t-il dans des propos rapportés par APS.

Actusen.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here