“Le journaliste a le rôle d’informer, ce qui fait de lui un vecteur d’influence prépondérant et un partenaire privilégié dans le développement de notre stratégie”. Telle est la conception de Mame Mbaye Niang, lors du Séminaire sur l’importance du traitement de l’information sur l’image de la destination Sénégal, tenu ce mardi 26 décembre.

Ainsi, pour redorer l’image du pays de la “Teranga” (hospitalité) au niveau international et inviter le plus de touristes possibles, le ministre du Tourisme, en collaboration avec l’Agence sénégalaise pour la promotion du Tourisme (Aspt), compte associer la presse locale à sa politique touristique, pour mettre en avant les atouts et la beauté du pays.

En effet, selon Mame Mbaye Niang, “la crédibilité des informations ne peut être remise en cause au niveau international”. Et c’est pour cette raison qu’il faut “éviter tout message, qui puisse porter préjudice” à l’image du Sénégal.

Pour ce faire, à travers les 25% du financement du Plan Sénégal émergent (Pse) alloués au secteur du Tourisme, “des services aptes à donner la bonne information sont mis à la disposition de la presse”, afin d’améliorer et de vendre la destination Sénégal.

En outre, le ministre appelle au traitement responsable de l’information, en ce qui concerne les alertes qui peuvent créer la psychose et ainsi nuire à l’aspect économique et ce, afin de réduire “les conséquences désastreuses” que cela peut provoquer. Comme ce fut le cas récemment, de l’alerte d’une attaque terroriste émanant de l’ambassade américaine et qui a été relayée par la presse.

Ndèye Aminata DIAHAM (Actusen.com) 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here