Épargné par l’UEFA au sujet du Fair-play financier, le PSG peut passer à l’offensive afin d’attirer N’Golo Kanté.

Le PSG a échappé au pire. Alors que le club de la capitale craignait de voir son recrutement drastiquement encadré, l’UEFA, après plusieurs jours de discussions pour le moins tendues entre les membres de l’Instance de contrôle financier des clubs, a finalement décidé d’épargner les champions de France.

Les dirigeants doivent certes vendre pour au minimum 40 millions d’euros d’ici le 30 juin afin de rester dans les clous fixés par le Fair-play financier et devront encore dégager près de 100 millions d’euros de recettes supplémentaires la saison prochaine, mais les Parisiens ont les coudées franches sur le marché des transferts. Aussi alors que plus rien ne  s’oppose désormais à la signature de Gianluigi Buffon, le PSG va également pouvoir lancer les grandes manœuvres afin d’attirer N’Golo Kanté.

L’international tricolore est en effet la priorité de recrutement des champions de France au  milieu de terrain et Antero Henrique aurait déjà bien préparé le terrain. A en croire Paris United, le directeur sportif portugais, pour avoir rencontré à plusieurs reprises l’entourage de l’ancien Caennais, serait en effet proche d’un accord avec le joueur et s’apprêterait à entamer les discussions avec Chelsea, ouvert à son départ. Et en cas d’échec du dossier N’Golo Kanté, le PSG pourrait se rabattre sur Sergej Milinković-Savic, Jorge Mendes ayant fait le déplacement jusqu’au Qatar pour discuter du transfert du joueur de la Lazio.

Football.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here