Rapport RSF 2019 – Le monde de plus en plus dangereux pour les journalistes

Reporters sans frontières (RSF), a publié ce jeudi 18 avril 2019 son rapport. Ce rapport nous fait savoir que la liberté de la presse est en recul dans le monde. L’ONG a remarqué «un accroissement des dangers et un niveau de peur inédit dans certains endroits».

En outre, le Rapport de RSF nous renseigne que «la haine des journalistes a dégénéré en violence». Sur la carte du monde, seulement 24 % des 180 pays et territoires étudiés affichent une situation jugée «bonne» ou «plutôt bonne» pour la liberté de la presse, contre 26 % en 2018», révèle Adès Mevel, responsable du bureau Europe et Balkans de RSF, invitée de France 24.

«Globalement, les journalistes ne travaillent plus dans des conditions idéales. On retient donc la peur des journalistes d’investigation, les pressions subies et une méfiance à l’égard de la profession», lâche t’il. Dans son rapport, l’ONG constate «un accroissement des dangers ainsi qu’un niveau de peur inédit dans certains endroits» pour les journalistes. Le harcèlement, les menaces de mort, les arrestations arbitraires, font de plus en plus partie des «risques du métier».

Kiné Thiane, Stagiaire (Actusen.sn)

Share Button

Laisser un commentaire