Rassemblement de la plateforme «Aar li ñu bokk» à Guédiawaye : un vrai flop

La manifestation organisée par la plateforme «Aar li ñu bokk» à Guédiawaye, ce vendredi, pour exiger la renégociation des contrats pétroliers, la bonne gouvernance des ressources naturelles entre autres, a été un échec total.

La population n’a pas répondu à l’appel. Les leaders de l’opposition non plus. Sonko, Thierno Alassane Sall, Abdoul Mbaye et Malick Gackou n’ont pas  pris part au rassemblement.

Seuls Mamadou Lamine Diallo, président du mouvement “Tekki”, Clédor Sène et Woré Sarr du Parti démocratique Sénégalais (Pds), Guy Marius Sagna, Aliou Sané, Fou Malade, Abdou Karim Guèye alias Karim Krum Xakh entre autres ont fait le déplacement.

N’empêche, pour les initiateurs de la manifestation, le pari de la mobilisation a été gagné, car ils ont osé tenir le rassemblement dans le fief d’Aliou Sall qui est accusé par la BBC de corruption sur un montant de 250 000 dollars (146 millions de Francs Cfa) à travers une société privée Agritrans Sarl, qui lui appartiendrait..

Prenant la parole, Mamadou Lamine Diallo qui représentait le Congrès de la Renaissance Démocratique (Crd), a estimé que le principal accusé dans cette affaire de scandale présumé sur le pétrole et le gaz sont le président de la République Macky Sall, qui, dit-il, a signé le décret Petro-Tim.

Il y a aussi, selon lui, le ministre Aly Ngouille Ndiaye et Aliou Sall, ex-directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc). Pour lui, «c’est le peuple qui doit se faire justice en se mobilisant» pour mettre davantage la pression sur l’Etat afin que la lumière soit faite et que les personnes impliquées dans cette affaire soient punis.

Allant plus loin, Woré Sarr du PDS, quant à elle a demandé l’arrestation pure et simple d’Aliou Sall. «Aliou Sall devait être mis aux arrêts le temps de l’enquête», a-t-elle en effet déclaré avant de blanchir Me Wade et son fils dans cette affaire : «Abdoulaye Wade était là avant mais c’est Macky Sall qui a signé les décrets d’exploitation donc il est le seul responsable».

Mamadou Lamine Diédhiou, Stagiaire (Actusen.sn)

Share Button

Laisser un commentaire