Réflexions : Air Sénégal Sa: jusqu’à ce que mort s’en suive, maintenir par tous les moyens le déficit d’exploitation de la compagnie

faAvec la publication d’un programme Eté 2019 supplémentaire, à compter du 01 juillet 19, Air France aura deux vols quotidiens :
• un le jour, placé juste après Air Sénégal
• l’autre, la nuit.
Pourtant les droits de trafic bilatéraux, entre le Sénégal et la France, ont pour soubassement l’équilibre des fréquences et des capacités. Air France ne peut donc augmenter ses capacités sans l’accord obligatoire de l”Anacim et d’Air Sénégal.
Ce programme, est-il une anticipation sur la faillite programmée de notre compagnie, en juillet prochain ?
Si la Direction Générale française d’Air Sénégal a donné son accord cela serait conforme à sa mission de sabotage de notre Pavillon au profit exclusif d’Air France.
L’A380 de Hi Fly, en location ponctuelle, ce week-end dernier, aura couté 66.000.000FCFA hors frais annexes.
L’Airbus A330neo baptisé Casamance est retourné à Toulouse.
L’AA340 de Hi Fly, en location, est entré en jeu qui va assurer la ligne Diass-Paris-Diass, jusqu’au retour éventuel de l’A330neo.
Comme dirait l’autre, Air Sénégal va tout droit au mur. Alerte !  Alerte ! Alerte !
Meissa Ndiack Seck 
Consultant Senior, Expert commercial 
Formateur Certifié Amadeus central system
Share Button

Laisser un commentaire