Réhabiliter une Villa en location à 18 millions F Cfa : il faut être Doudou Kâ pour pouvoir le faire

Il faut être Doudou Kâ pour pouvoir le faire ! Et c’est le Directeur  général du Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip), lui-même, qui soulève le gros lièvre.

En effet, en battant en brèche l’assignation en référé brandie contre lui par son bailleur qui lui réclame plus de 5 millions F Cfa, le responsable de l’Alliance pour la République (Apr) a, dans un communiqué parvenu à la Rédaction de Actusen.com, renseigné l’opinion qu’il a dû injecter 18 millions F Cfa pour retaper une Villa prise en location aux Almadies.

“Je tiens à préciser que contrairement à l’expulsion annoncée dans la presse sur la base d’une assignation en référé, c’est mon bailleur auteur de cette tentative de dénigrement qui me doit de l’argent.

Car, c’est lui-même qui refuse de me rembourser le montant de 18 millions de FCFA de travaux que j’avais réalisé (lire plutôt réalisés) au moment d’occuper la Villa des Almadies en Décembre 2012″.

Poursuivant, Doudou Kâ explique : “le  différent (Ndlr : lire différend) qui nous oppose découle plutôt d’une mésentente sur les travaux que j’avais réalisés au moment d’occuper la Villa des Almadies en décembre 2012″.

Désireux à se laver à grande eau des accusations portées contre sa personne, le patron du Fongip renseigne “en rejoignant ma propre maison, je reste à jour des droits de location par rapport à mon bailleur. La caution couvrant les deux derniers mois d’Avril et Mai.

Depuis mon départ de la maison, fin Mars 2017, j’attends de procéder à l’état des lieux afin de lui remettre les clés de la Maison et de faire le solde de tout compte.

Ce qu’il a catégoriquement refusé, me disant qu’il allait saisir la justice. Je ne fais l’objet d’aucune expulsion et jusqu’a ce jour, aucun document faisant part de cet état de fait ne m’a été présenté”.

Pour rappel, c’est le journal EnQuête, qui, se fondant sur une assignation en référé brandie par le bailleur de Doudou Ka, a écrit, dans son édition n°1766 du samedi 13 mai 2017, « Pour arriérés de loyer non payés : Le Dg du FONGIP expulsé par le juge ».

Jean Pierre Sambou (Actusen.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here