Accusé d’avoir détourné 14,7 millions d’euros, Cristiano Ronaldo a vu son amende être réduite par le fisc espagnol. Elle passe de 18,8 à 16,7 millions.

C’est la fin du feuilleton fiscal entourant Cristiano Ronaldo. Alors qu’il devait régler une amende de 18,8 millions d’euros, le Portugais bénéficie d’une petite ristourne de la part de l’administration espagnole. Selon El Mundo, la transaction s’élèvera à 16,7 millions, puisque l’ancien joueur vedette du Real Madrid n’aura pas à payer 2 094 200 euros de TVA. On apprend également que les charges contre l’agent Jorge Mendes sont abandonnées.

Pour rappel, “CR7” avait été mis en examen en juillet 2017 pour fraude fiscale, le gouvernement espagnol l’accusant d’avoir caché un total de revenus de 14,7 millions d’euros. Le quintuple Ballon d’Or avait proposé de payer cette somme, mais il a finalement accepté, au mois de juin, d’écoper d’une amende de 18,8 millions d’euros. La peine de prison de deux ans a ainsi été commuée en une amende de 350 000 euros.

Cristiano Ronaldo a déjà réglé une somme de 5,7 millions d’euros au fisc espagnol. Il n’aura pas de mal à s’affranchir du reste du paiement, son salaire annuel étant désormais à 30 millions d’euros net depuis son transfert à la Juventus.

Football.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here