Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, dernier d’une longue liste de “khalifes” généraux à avoir rejoint le ciel

Dame nature pas du tout clémente avec la Communauté musulmane du Sénégal, entre 2017-2018

Fin 2017-début 2018 restera à jamais gravée dans la mémoire collective des fidèles musulmans du Sénégalais. La raison ? Notre pays aura perdu, énormément, de guides religieux. Après les rappels à Dieu successifs des khalifes généraux de Tivaouane, Serigne Cheikh Al Makhtoum, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, de Léona Kanène, des “Khadres” de Darou Salam Ndogandou (Linguère). Shérif Cheikh Adramé Aïdara, de Léona Niassène, Cheikh Ibrahima Niasse, pour ne citer que ces érudits.

La liste est déjà longue. Dernière figure de cette longue liste à avoir rejoint le Ciel : le khalife général des Mourides, Serigne Sidy Moctar Mbacké. Dont Source A a appris, tard dans la soirée de ce mardi, le rappel à Dieu. Souffrant, depuis quelque temps, l’homme de Dieu boucle sa mission à la tête de la confrérie fondée par Serigne Touba Khadimoul Rassoul.

C’est une grosse perte pour la Communauté musulmane, dans la mesure où le Saint homme n’a jamais ménagé aucun effort, pour rapprocher les fidèles des confréries, toutes obédiences confondues.

Bref, en moins d’une année, le Sénégal a perdu plusieurs de ses figures religieuses. Parmi elles, le khalife de Léona Kanène. Le 30 novembre 2017, Pape Souleymane Kane a été rappelé auprès du Seigneur, à l’âge de 68 ans, coïncidant avec la date anniversaire de la naissance du Prophète Mohammad (PSL). Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy «Al Makhtoum», qui a quitté ce bas monde, un certain 15 mars 2017.

Alors que les musulmans de toutes obédiences ne finissent pas de porter le deuil, suite à la disparition de «Al Makhtoum», que le successeur de celui-ci, en l’occurrence Serigne Abdoul Aziz Sy «Al Amine», rend orphelins les Sénégalais. Six mois seulement après le rappel à Dieu de Serigne Cheikh Tidiane Sy.

Le 16 Avril dernier, tirait sa révérence le khalife général des “Khadres” de Darou Salam Ndogandou (Linguère). Shérif Cheikh Adramé Aïdara, fut rappelé dans la nuit de samedi à Dimanche à l’âge de 75 ans, des suites d’une maladie.

En juillet 2017, la Famille de Mame Cheikh Ibrahima Fall est secouée de plein fouet par la perte de Serigne Modou Abdoulaye Fall Ndar. Qui était le fils de Serigne Abdoulaye Fall Ndar, troisième Khalife des Baye Fall.

En Septembre, la grande faucheuse s’abat à nouveau sur les musulmans du Sénégal et d’ailleurs. Avec la perte de Cheikh Ibrahima Niasse, khalife général de Léona Niassène.

A Touba, quelques jours après le «Magal», c’est le frère du khalife général des «Mourides», qui quitte les fidèles, sans sommation. Réputé être musulman pratiquant, Feu Serigne Bassirou Bara, frère-cadet de Serigne Sidy Moctar Mbacké, a fait une brève apparition, à la veille du «Magal 2017», quand il recevait le Président de la République.

Ndèye Aminata Diaham (Source A)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here