La cérémonie d’ouverture du Sommet Africain de l’Internet (Ais) a été présidée ce lundi à Dakar par le premier ministre Mouhamou Boune Abdallah Dionne. Ce dernier accompagné de Mary Teuw Niane et Abdou Karim Sall, respectivement ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Directeur de l’Autorité de régulation des Télécommunications et des Postes (Artp), est revenu sur les objectifs que vise cette rencontre. «Le Sommet qui nous réunit vise à répondre au besoin en constante évolution de l’industrie et des technologies de l’information et de la communication (Tic) et de l’ingénierie. Il permet aussi à l’Afrique de respecter le rendez-vous de la révolution numérique», a-t-il déclaré.

Aussi le premier ministre a, dans la foulée, annoncé la forte contribution des résultats du secteur de l’internet à notre économie. «Le taux de pénétration de l’internet au début en Afrique n’était que de 7% en 2010 avec un nombre d’utilisateur d’environ 12% et de grandes disparités avaient été notées selon les pays. Le Sénégal considère le numérique comme un catalyseur pour la transformation de notre économie avec une contribution du secteur des Tic de plus de 12% aux recettes budgétaires de l’Etat», a-t-il magnifié.

Pour ce qui est de l’adoption de la stratégie nationale Sénégal numérique (Sn), Boune Dionne a donné un ultimatum pour la mise en place de ce projet. «Conformément à la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (Pse), nous aurons en 2025, un numérique pour tous et pour tous les usagers au Sénégal avec un secteur privé dynamique et innovant dans un écosystème performant», a rassuré le premier Ministre avant de revenir sur les réalisations faites par le gouvernement du Sénégal dans le domaine de l’internet

«Il s’agit du déploiement de la fibre optique sur l’étendu du territoire pour garantir un accès universel au service des Tic et la mise en place du point d’échange internet du Sénégal, inauguré en Août 2017 et qui permettra l’échange direct du trafic internet local afin de favoriser l’émergence des services locaux et optimiser pour tous les acteurs», a-t-il fait savoir

Boune Abdallah Dionne ne s’est pas arrêté là car il a annoncé les licences que le gouvernement a attribuées aux opérateurs et aux entreprises sénégalaises. «L’Etat a attribué de nouvelles licences de fournisseurs d’accès à internet à trois entreprises sénégalaises et octroyé de licences à trois opérateurs mobiles virtuels», a ajouté le Chef du gouvernement.

Mansour SYLLA, Stagiaire (Actusen.com)        

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here