«Quand on doit prendre des décisions importantes, la main ne doit pas trembler et il ne faut pas qu’on se trompe de personne. Je ne suis pas cette personne qu’on intimide, qu’on impressionne. Ce n’est pas mon genre. Je fais ce que j’ai à faire avec quelquefois des erreurs, des fautes parfois, mais j’ai foi en ce que je fais et je suis convaincu que je le fais dans l’intérêt du Parti socialiste». C’est en ces termes que le secrétaire national du Parti socialiste (Ps) s’est expliqué ce lundi, sur l’exclusion de Khalifa Sall, Barthélémy Dias, Aïssata Tall Sall, Bamba Fall et de plusieurs responsables socialistes lors d’une audience avec une délégation de l’Union régionale Ps de Kaffrine.

Poursuivant, le Président du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) a, également, laissé entendre qu’il ne va jamais se laisser faire.

«Ces camarades se sont comportés comme de vrais opposants à notre parti. D’abord, pour certains en ne participant pas aux réunions. Pour d’autres, ils ont passé leur temps à dénigrer le parti, à s’opposer à toutes les décisions qui ont été prises dans un cadre démocratique», conclut-il

Actusen.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here