Qu’est-ce qui a bien prendre le journal Direct Info, pour qu’il daigne mentir, froidement, au sujet de Actusen.com ?

La question garde tout son pesant d’or, et pour cause. Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, le torchon de Cheikh AMAR a, dans sa parution de ce matin, accusé Actusen.com d’avoir livré l’information, faisant état d’une action contentieuse initiée par la CDC contre le patron de TSE.

L’autre mensonge d’un canard qui peine toujours à décoller

Le canard de l’homme d’affaires, dans les habits d’un fieffé menteur, rajoute une autre couche à ses contre-vérités, en attribuant au chargé de communication de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc) des propos que celui-ci n’a jamais tenus. En faisant dire, faussement, à Matar Diop que «tout ce que dit Actusen n’engage que lui».

D’ailleurs, c’est le Site Dakar7, qui, le 6 novembre dernier, avait titré, “Créance de 21 milliards : Aliou Sall somme Cheikh Amar de rembourser la Cdc». Et Actusen.com n’avait nullement repris cette info.

Le mensonge du torchon de Cheikh Amar est d’autant plus éhonté que, dans le communiqué parvenu aux différentes Rédactions et dont Actusen détient copie, le chargé de Communication de la Cdc n’a, nullement, cité nommément votre Site.

Mieux, pour convaincre les plus sceptiques, voici la teneur du communiqué de la Cdc envoyé à toute la presse : 

                                          Mise au point

Une information faisant état d’une action contentieuse initiée par la CDC contre Monsieur Cheikh Amar, circule à travers certains sites internet.

La direction générale de la Caisse des Dépôts et Consignations tient à préciser que cette information n’est pas fondée et n’engage que ses auteurs.

                                         La Direction Générale de la CDC” 

Cette vérité rétablie, c’est une tautologie de dire que Actusen.com peut se tromper,  à l’image de tous les autres médiums. Mais ce serait de bonne foi. Et il n’éprouverait aucune gêne à faire son mea culpa.

Alors, il est à la fois malhonnête et cynique de la part des gosses de Cheikh Amar d’essayer de jeter, vainement, le discrédit sur votre Site.

La dernière fois que Actusen.com a parlé du boss de TSE, c’est au sujet de l’expulsion de Holding Groupe de Cheikh Amar de l’immeuble qui l’abrite pour arriérés de loyers à hauteur de 26 millions F Cfa

La dernière fois que Actusen.com a livré une info sur le patron de TSE, remonte à plusieurs semaines et portait sur l’expulsion de Holding Group de Cheikh Amar d’un immeuble qui abrite ses bureaux. Ce, pour 26 millions F Cfa d’arriérés de loyers, d’après la plaignante.

A l’époque, Actusen.com avait, entre autres preuves à l’appui, publié la lettre Commandement-assignation en expulsion de l’huissier dûment déchargée par l’assistante de Cheikh Amar, en l’occurrence Madame Safiétou Dème.

Depuis lors, Actusen, qui n’a rien contre le boss de TSE et qui n’est pas né pour se focaliser sur celui-ci, n’a plus parlé de lui.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here