Vallée de l’Anambé : le Dg de la Sodagri, Moussa Baldé, a redonné espoir aux producteurs de riz

La vallée de l’Anambé revit, aujourd’hui, grâce à Moussa Baldé, Directeur général de la Société de développement agricole et industriel (Sodagri). Cette zone, où le riz est cultivé, était presque morte. Mais depuis qu’elle lui a été confiée, les statistiques parlent d’elles-mêmes.

Beaucoup de nouvelles surfaces ont été emblavées pour doubler la production par la culture pluviale et de contre-saison. La vallée est rééquipée de tracteurs, de moissonneuses batteuses pour booster la production et atteindre l’autosuffisance en riz.

A en croire Barou Baldé, ancien responsable politique de «Bokk Gis Gis» de Pape Diop, «le Dg de la Sodagri a fait des efforts considérables. Je crois que les résultats sont visibles sur le terrain surtout avec les producteurs de la Fédération des producteurs de la vallée de l’Anambé (Feproba)».

«Chaque année, notre lettre de politique agricole adressée à notre ministère de tutelle  est plus motivée que la précédente», confiait Moussa Baldé.

Souvent, M. Baldé effectue des visites de terrain pour s’enquérir de l’avancement des travaux. Récemment, l’ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot, lors de sa visite dans la vallée, s’état félicité des réalisations de la Sodagri.

De même, il est bon de rappeler qu’auparavant, les producteurs exerçaient difficilement leur travail. En février 2015, lors de sa venue à la vallée de l’Anambé, le Président la République, Macky Sall, avait profité de l’occasion pour éponger la dette des producteurs auprès de la Caisse du Crédit agricole.

Douma Diallo, Correspondante à Kolda (Actusen.com)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here