Je suis aujourd’hui à SOCOCIM Industries qui est la quatrième étape de ma tournée de visite d’industries que j’ai démarrée jeudi passé et qui m’a conduit d’abord au Parc industriel de Diamniadio, à la NSTS de Thiès et puis le vendredi 06 juillet aux Grands Moulins de Dakar.

Je me souviens, Monsieur BAVARD, Directeur général des Grands Moulins me disait que les Grands Moulins de Dakar sont la première minoterie du Sénégal.

Alors aujourd’hui, je suis tout heureux de me retrouver ici à SOCOCIM, la première cimenterie du Sénégal et même de l’Afrique de l’Ouest, fondée en 1948, qui pendant longtemps a fourni seule le marché de la construction au Sénégal et des pays environnants comme le Mali, la Gambie, la Guinée.

Les installations que je viens de visiter montrent effectivement que nous sommes dans une vielle industrie, bien entendu de par son âge, mais qui a réussi à se mettre aux normes et à niveau pour faire face à un marché de plus en plus concurrentiel et exigeant.

Je rappelle justement que les investissements importants consentis depuis plusieurs années ont permis à la SOCOCIM d’être la seule cimenterie en Afrique de l’Ouest à être certifiée ISO 9001 et ISO 14001 et d’obtenir le label norme CE pour ses produits.

Effectivement, la SOCOICM c’est 230 milliards de francs CFA d’investissement ; une capacité de production de 3,5 millions de tonnes de ciment par an ; un chiffre d’affaires de 110 à 120 milliards de FCFA ; 800 à 1000 emplois directs et plus 1500 emplois indirects ; dont 70% des employés sont originaires de Rufisque et Bargny.

Je voudrais en cela féliciter la Direction générale pour les résultats importants obtenus mais surtout pour les nombreuses actions de bienfaisance à l’endroit des populations de Rufisque, au titre de la RSE (Responsabilité Sociétale d’Entreprise).

Naturellement, j’ai saisi ma présence ici pour évoquer avec Monsieur le Directeur général la récente hausse sur le prix du ciment et qui avait fait beaucoup de bruit.

Actuellement, tout est rentré dans l’ordre et je voudrais saisir cette occasion pour exprimer toute ma disponibilité à l’ensemble des cimenteries que ce soit SOCOCIM, les Ciments du Sahel et Dangoté que je visiterais très prochainement, à travailler avec elles pour trouver les solutions appropriées à leurs problèmes.

La question de l’approvisionnement en ciment des entreprises qui exécutent les grands chantiers de l’Etat comme Ila Touba et AIBD-Mbour-Thiès a été aussi au menu de nos discussions.

Sur les besoins globaux estimés à 30 000 tonnes pour Ila Touba et 28 000 tonnes pour AIBD-Mbour-Thiès, il est urgent de livrer respectivement 20 000 tonnes et 14 000 tonnes aux entreprises qui réalisent ces travaux routiers, CRBC et CWE, d’ici le début du mois d’août 2018.

Je repars d’ici rassurer et très satisfait de la réponse de Monsieur le Directeur général qui a promis de tout mettre en œuvre pour l’approvisionnement correct et sans discontinuité de ces grands projets de son Excellence Monsieur le Président de la République Macky SALL, pour faciliter la bonne exécution et permettre le respect des délais de livraison, c’est-à-dire avant la fin de l’année 2018, à la grande satisfaction des populations sénégalaises.

Je voudrais enfin remercier Monsieur le Directeur général pour l’accueil chaleureux qu’il a bien voulu me réserver avec la délégation qui m’accompagne.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here