Le Front de résistance nationale (Frn) est composé de hâbleurs. Capables de faire bouger des montagnes, quand il s’agit d’accabler de leurs sarcasmes ‘’Thiompal’’ et son régime. Dans ce registre, quiconque pourrait tutoyer le ridicule, face à Decroix et Cie, s’il y avait un sondage de popularité.

Mais c’est là que s’arrêtent les règles de noblesses du Frn. Parce que la mobilisation des foules des grands jours a pris sa retraite, depuis que «Gorgui» s’est installé à Doha. Aux côtés de son fiston-chéri.

La manif’ d’hier, dernier flop d’une vingtaine de candidats à la candidature, en est une parfaire illustration.

Cette incapacité à faire sortir ‘’Gorgorlu’’, qui avait irrité Kilifeu qui, au bord de la crise des nerfs, avait insulté le ”Y’en a marriste”, a mis, lors de l’Opération ‘’Faxass Macky’’, Ousmane Sonko dans une colère plus noire que le pétrole Tullow Oil.

L’amateurisme marron du Frn dans ses sit-in, marches… est un gros héritage de ‘’l’Homosénégalensis’’ et qui s’appelle ‘’wax lu barri, dieuf touti’’. Et, malheureusement, ça se ressent, également, dans la gestion des affaires de Cité, ‘’Sunu Gaal’’.

Mame Sagar (Billet-SourceA)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here