Yaya Jammeh refuse de lâcher les manettes de la Gambie et envoie se promener ses homologues de la Cedeao

Le dictateur gambien fait dans la résistance-tout-terrain ! Yaya Jammeh déclare à qui veut l’entendre que nul ne peut le contraindre à quitter le Pouvoir, auquel il s’accrochera. Ce, en dépit du tintamarre et du charivari auprès des Chefs d’Etat membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouets (Cedeao).

Défait par Adama Barrow à la Présidentielle gambienne du 1er décembre dernier, l’homme fort de Banjul, qui a régné en seigneur sur son pays pendant 22 longues années, défie une fois de plus la communauté internationale.

Car à peine a-t-il décidé de rester aux commandes de son pays, que le Conseil de sécurité des Nations-unies, l’Union africaine, la Cedeao sont-ils montés au créneau pour le sommer de vider les lieux. Mais en vain ! Ou du moins, provisoirement.

Yaya Jammeh s’est encore déchaîné sur ses homologues de la Cedeao, à travers la Télévision nationale gambienne. Pour autant, le fou de Kanilaï promet que son pays va résoudre pacifiquement la crise qui prévaut, depuis le 9 décembre.

Actusen.com

Share Button

Laisser un commentaire