Un but, une passe décisive pour Thierry Henry: Zinédine Zidane a dignement fêté le 20e anniversaire du sacre des Bleus en 1998, France 98 gagnant son match de gala organisé pour l’occasion (3-2).

Ils étaient tous là ou presque. Des 22 Bleus devenus champions du monde en 1998, seuls Didier Deschamps, en quête d’une deuxième étoile en Russie, et David Trezeguet manquaient en effet à l’appel. Opposés à une sélection internationale emmenée par Edgar Davids, Hristo Stoïchkov, Christian Vieri mais également le sprinter Usain Bolt, entré à la pause, les Bleus alignés au coup d’envoi n’étaient d’ailleurs pas sans rappeler ceux entrés dans l’histoire du sport français le soir du 12 juillet 1998 grâce à leur victoire sur le Brésil (3-0), le sélectionneur tricolore ayant été remplacé par Thierry Henry.

Le recordman français de buts en sélections (51) n’a d’ailleurs pas manqué d’y aller de son but, gratifiant le public de la U Arena de Nanterre de son éternel enroulé du droit après un service de Zinédine Zidane. Un clin d’œil à une anomalie statistique, l’ancien Ballon d’Or n’ayant délivré qu’une seule et unique passe décisive à Thierry Henry dans toute sa carrière, face au Brésil, cette fois lors du quart de finale de la Coupe du monde 2006.

Mais puisque c’était les 20 ans de 1998 que les Bleus étaient venus fêter, Zizou, ovationné et toujours bon pied, bon œil, s’est également fendu de son but. Non pas de la tête comme un 12 juillet, mais d’un maître coup franc face à l’infortuné David James, celui-là même qui avait encaissé coup sur coup dans les derniers instants de la rencontre un coup franc et un penalty de Zinédine Zidane lors du premier match de l’Euro 2004 face à l’Angleterre. “Ça fait toujours du bien de marquer et ça rappelle de bons souvenirs”, n’a pas manqué d’apprécier le désormais ancien entraîneur du Real Madrid au micro de TF1.

Et pour que la fête soit belle alors qu’après l’ouverture du score de Fernando Morientes, Gaizka Mendieta avait égalisé, Vincent Candela y est également allé de son coup franc, dévié, pour offrir la victoire (3-2) aux champions du monde 98.

Football.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here