People & Sports

50 CENT ARRÊTÉ POUR AVOIR DIT UN SEUL MOT AUX ANTILLES !

Aux Antilles, il vaut mieux faire attention aux gros mots que vous prononcez en public car certains vont enverront directement en prison ! La preuve avec la récente mésaventure de 50 Cent.

Selon Staragora, lors du St. Kitts Music Festival devant 40000 personnes, le rappeur a chanté son tube mythique P.I.M.P qui contient le gros mot “motherfucker” dans le refrain. Une scène que les fans ont évidemment immortalisé sur Instagram. Après cette performance, les policiers ont arrêté 50 Cent, qui est alors accusé d’avoir utilisé un langage vulgaire en public, ce qui est illégal aux Antilles.

Pourtant les organisateurs du festival avaient bien prévenus l’Américain : il devrait exclure le langage vulgaire de ses chansons, ce que, évidemment, il n’a pas fait !

Actusen.com

Dans la même rubrique...

Matar Ba sur la réhabilitation de 4 stades dont Léopold Sédar Senghor : «candidater pour recevoir la Coupe d’Afrique des Nations de football»

Actusen

Refusés le visa par les autorités égyptiennes : les Lions ont passé la nuit du lundi à même le sol à l’aéroport d’Istanbul

Actusen

Troisième fenêtre éliminatoire de la coupe du monde de baskek : Gorgui Sy Dieng et sa bande ont quitté Dakar, ce lundi

Actusen

Laissez un commentaire