A LA UNE News

Affaire Lamine Diack : voyage au cœur des PV

Libération revient à sa Une du jour sur l’affaire Lamine Diack, cette fois-ci en livrant les détails des procès verbaux.

Selon le canard de Cheikh Mbacké Guissé, les trois dépositions faites devant les enquêteurs de l’Office Central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales établissent  que Lamine Diack n’avait pas le pouvoir de retarder la sanction des athlètes suspectés de dopage.

Ce, même si l’ancien président de l’Iaaf admet qu’il a manqué de vigilance et que peut-être certains de ses proches ont usé de cette brèche.

Libération qui va plus loin se pose la question de savoir si certains proches de Diack n’ont pas profité du fait qu’il « délaisse » ses bureaux pour la « bataille de Dakar » afin d’entretenir une mafia.

Toujours selon les détails des PV, les avocats de Lamine Diack estiment que, leur client ne disposait pas du pouvoir décisionnel dans la mise en œuvre de la procédure disciplinaire et ne pouvait donc pas garantir ni le succès encore moins l’échec de probables faits de dopage.

Actusen.com

Dans la même rubrique...

Conseil des ministres décentralisé à Thiès : la mobilisation exceptionnelle de Abdoulaye Dièye pour accueillir le président Macky Sall 

Actusen

Pour la préservation de la paix nationale : Amnesty, la RADDHO et la LSDH réclament la fin des arrestations arbitraires

Actusen

Sonko : «nous voulons la paix comme tout le monde mais nous n’allons pas rester les bras croisés face aux multiples attaques»

Actusen

Laissez un commentaire