A LA UNE Actualité People & Sports UNE

ALIOUNE SARR AUX LUTTEURS : “Je  ne vais pas me laisser faire par un groupe de pression”

Entre les lutteurs et le Comité de gestion de la lutte (CNG), ce n’est plus le parfait amour. Les deux parties se tancent par presse interposée après la ponction sur les cachets de Balla Gaye 2 et Gris Bordeaux.

L’association des lutteurs en activité s’est mêlée au combat et a boudé la compétition de la lutte traditionnelle du drapeau du Chef de l’Etat organisée par le CNG. Boy Kairé, le Président d’honneur de l’association n’a pas caché ses ambitions concernant l’instance dirigeante de la lutte nationale. Il veut la tête d’Alioune Sarr, le Président.

A Kolda où les rideaux sont tombés, hier, sur la clôture de cette joute, le boss du CNG s’est aussi montré va-en-guerre. « Je n’ai jamais été demandeur pour diriger le CNG. C’est  l’Etat qui m’a mis à la tête de cette structure. Le Président des lutteurs qui porte ces accusations sur le CNG n’a pas de licence depuis maintenant 4 ans. Je  ne vais pas me laisser faire par un groupe de pression quel qu’il soit.», a-t-il répliqué  en marge de la conférence de presse, ce dimanche, à Kolda.

En dépit du boycotte de l’association des lutteurs,  Eumeu Sene et Boy Niang ont participé à la fête.

Elhadji Lonka Sabaly, correspondant Kolda

Dans la même rubrique...

Entretien exclusif avec Alioune Dione, ministre de la microfinance de l’économie solidaire et sociale

Actusen

Entretien avec Boy Niang : «Dinaa Khékh akk Reug Reug, damaa am fouma djeum…Sama combat ak Mod’Lo…»

Actusen

Les cadres de l’Apr haussent le ton : “il faut libérer le président Diomaye de l’emprise de Sonko”

Actusen

Laissez un commentaire