News

Au moins 30 morts dans une attaque de l’EI contre un mausolée chiite à Bagdad

L’organisation Etat Islamique (EI) frappe encore à Bagdad. Des jihadistes du groupe ont attaqué dans la nuit de jeudi à vendredi 8 juillet un mausolée chiite au nord de Bagdad, faisant 30 morts, selon les forces de sécurité. L’organisation a revendiqué l’attaque.

Selon un responsable des forces de sécurité, des assaillants ont d’abord bombardé au mortier le mausolée Sayed Mohamed, situé à Balad, à environ 80 km au nord de la capitale irakienne, puis des kamikazes se sont fait exploser sur un marché à proximité.

La population de Balad est essentiellement chiite, mais la ville est entourée de nombreuses zones rurales à majorité sunnite. Au moins 16 personnes ont été tuées le mois dernier à Balad dans des attaques revendiquées par l’EI ayant visé un café puis les forces de sécurité.

Le bilan de l’attentat du 3 juillet ne cesse de s’alourdir

Cette attaque s’est produite cinq jours après un attentat au minibus piégé à Bagdad qui a fait près de 300 morts, l’un des plus meurtriers qui ont secoué l’Irak depuis l’invasion américaine en 2003.

Le groupe jihadiste avait plus tôt cette semaine revendiqué un attentat suicide commis dimanche 3 juillet dans un quartier commerçant de Bagdad. Selon le dernier bilan des autorités jeudi, au moins 292 personnes ont été tuées et quelque 200 blessées dans cette attaque qui a suscité la fureur des Irakiens.

L’explosion s’est produite au moment où les Irakiens faisaient leurs courses avant l’Aïd el-Fitr, marquant la fin du mois de jeûne du ramadan.

La déflagration elle-même a tué un nombre limité de personnes, mais les flammes se sont propagées et ont piégé les Irakiens qui se trouvaient dans les échoppes du quartier. Ces incendies compliquent aujourd’hui l’identification des victimes, alors que le bilan n’a cessé de s’aggraver depuis dimanche.

L’attaque a suscité la colère de nombreux Irakiens face à l’incapacité du gouvernement à protéger les populations civiles et à mettre en œuvre des mesures de sécurité efficaces. Nombre d’entre eux se sont de nouveau rassemblés jeudi sur le lieu du drame, certains une bougie à la main, d’autres avec des banderoles énumérant les noms des victimes.

L’EI s’est emparé en 2014 de larges pans du territoire irakien mais a depuis perdu du terrain au profit des forces gouvernementales, soutenues par les frappes de la coalition internationale sous commandement américain. Malgré ses revers, le groupe ultraradical sunnite a continué à commettre des attentats sanglants visant notamment la communauté chiite, majoritaire en Irak, qu’il considère comme hérétique.

 

Actusen.com avec france24.com

Dans la même rubrique...

Décès de jeunes en mer : le président Macky Sall donne des instructions fermes pour le renforcement du contrôle des embarcations et du démantèlement systématique des réseaux de passeurs

Actusen

Fête de la Toussaint 2020 : la journée du lundi 02 novembre 2020 n’est pas fériée (ministère du travail)

Actusen

Gamou 2020 : la Fatwa du Khalife général des Tidjanes contre l’homosexualité et la caricature du prophète 

Actusen

1 commentaire

drianke massage 08/07/2016 - 20:45 at 20:45

DEWENETI CHERS CLIENTS!!!

le massage permet de libérer l’esprit et de développer la créativité.
il permet de libérer vos tensions et vos toxines.
il est même conseiller de boire beaucoup d’eaux après un massage intense pour refaire le plein d’énergie.
tel:77 381 47 87 / 78 424 41 54 / 76 647 25 63 / 70 820 94 90
N.B: 1 SÉANCE ACHETÉE = 1 SÉANCE OFFERTE A MOITIE PRIX

Répondre

Laissez un commentaire