Economie UNE

Cession du Contrat d’exclusivité de Necotrans à ”SEA INVEST”, au Port autonome de Dakar : les secrets d’un scandale

Avec l’acquisition du contrat de Concession du Terminal vraquier, en novembre 2013, devant ”Sea Invest” et Apmt, l’entreprise française, Necotrans, avait libéré un chèque de 2 milliards F Cfa, au titre de ticket d’entrée au Port autonome de Dakar. Elle avait, également, obtenu un prêt de 26 milliards de F Cfa d’un pool bancaire (Boad, Boa et Ecobank) pour moderniser la plateforme portuaire.

Mais coup de théâtre : SourceA révèle que Necotrans a cédé, contre toute attente, sa filiale TVS à Sea Invest pour une concession d’exclusivité de 25 ans.

Pis, les droits, qui devaient être versés au Trésor sénégalais, au détour de cette transaction, ne l’auraient jamais été. Sans compter le fait que les 26 milliards F Cfa que Necotrans avait décrochés auprès de son Pool bancaire auraient été garantis par l’ancienne Direction générale du Port.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Covid-19 au Sénégal : 3 nouveaux décès enregistrés, 121 tests positifs, 32 cas graves en réanimation et 65 patients guéris

Actusen

Covid-19 au Sénégal : 2 nouveaux décès, 98 tests positifs, 38 cas graves en réanimation et 142 patients déclarés guéris

Actusen

Touba : le projet de l’autoroute 2 fois, 2 voies destinée à encercler la ville sainte, tombe à l’eau

Actusen

Laissez un commentaire