Contrat d’affermage de l’eau : ce qui a fait perdre la SDE

Le combat des travailleurs de la Sde, qui réclame 15% avec le contrat d’affermage pour la gestion de l’eau, un marché gagné par Suez group au détriment de Sde et Véolia, est-elle vouée à l’échec ? En tout, selon les données du ministre de l’Eau et de l’Assainissement, présentées devant les députés, les employés vont disposer de 10% de l’actionnariat. «L’actionnariat est ainsi réparti : 25% Etat, 20% privé national, 10% travailleurs et 45 % Suez group» a, en effet soutenu Serigne Mbaye Thiam devant les parlementaires lors du vote du budget de son ministère ce lundi à l’Assemblée nationale, pour vanter les avantages du contrat attribué à Suez.

En outre, il a précisé que «les emplois permanents seront également réservés». Et déterminé à faire exécuter ces clauses dudit contrat, le ministre a indiqué qu’il est temps de «faire l’état des lieux, procéder aux inventaires contradictoires, recouvrer les créances, transférer les contrats et les données et créer avec Suez group la nouvelle société d’exploitation de droit Sénégalais dans laquelle la part nationale sera portée à 55% au lieu de 43% dans la situation. Actuelle. Certes, la Sde a proposé 286,9 F Cfa le mètre cube d’eau suivi de Suez 298,5 et véolia  365,3 mais l’offre financière ne constitue pas le seul critère d’évaluation, il est également tenu compte de l’offre technique».

Seynabou Fall (Actusen.sn)

leave a reply