Le Président a raison de demander à ceux qui ne savent pas, d’avoir l’humanité de s’informer pour ne pas se perdre dans les jugements hasardeux de pseudo-experts politico-pétroliers qui ne peuvent même pas faire la différence entre un champ gazier et un puits pétrolier. Telle est, en substance, la réponse apportée par le porte-parole du gouvernement aux membres de l’opposition sur les questions liées aux ressources naturelles.

Seydou Guèye qui faisait face à la presse ce jeudi estime que le gouvernement a publié ce qu’il a négocié et les dividendes seront partagées avec le peuple, tout en gardant une part prépondérante pour les générations futures.

Poursuivant, Seydou Guèye qui s’adresse à l’opposition, pense que «la stratégie de celle-ci, rythmée par une campagne systématique d’intoxication, faite de désinformation et dénonciation calomnieuse, n’est qu’une façon d’expier d’avance sa défaite retentissante au soir du 24 février».

Concernant la question de l’eau avec l’attribution provisoire du nouveau contrat d’affermage à Suez en lieu et place d’une concession prolongée en faveur de la Sde ou de l’audit du fichier électoral dont le processus de mise à disposition est encadré par la loi électorale, Seydou Guèye déclare que «l’opposition se perd dans des appréciations hâtives qui ne reposent sur aucune validité argumentaire. Tout simplement, parce qu’elle est adepte de la suspicion spéculative et du copier-coller et du raisonnement aléatoire lorsqu’il s’agit d’évoquer des questions d’intérêt national».

Actusen.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here