Mise à sac du Stade Nelson Mandela de Mbacké: Ibrahima Diop arrêté, le khalife de Serigne Mame Mor Diarra exige sa libération

Des individus piqués par on ne sait quelle mouche ont attaqué, dans la nuit du dimanche au lundi, le stade Nelson Mandela de Mbacké. Selon nos informations, ils ont fait  irruption sur les lieux vers 1 heure du matin pour démolir le stade olympique. Le décor est chaotique au niveau de ladite infrastructure. En effet, des portes ont été défoncées et jetées par terre, un pan du mur de clôture de l’édifice a été détruit et les camps vandalisés.

Un nommé Ibrahima Diop a avoué être l’auteur de cet acte, avec la complicité de sa bande. Décrit comme étant un collaborateur de l’actuel maire Abdou Mbacké Ndao, I. Diop a fait la déclaration via un groupe Whatsapp à 02h01. Suite à la plainte déposée par l’Odcav de Mbacké, la police a ouvert une enquête qui a abouti à l’arrestation d’Ibrahima Diop.

Cependant, cette de l’arrestation de ce dernier n’a pas plu au Khalif de Serigne Mame Mor Diarra, qui, par la voix de son porte-parole, Serigne Abdou Lahi Mbacké, a exigé la libération du prévenu. A défaut de quoi, le marabout se constituera prisonnier, car c’est pour lui que cet acte de vandalisme a été commis.

Pour rappel, lors de la visite du Khalife des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké, dimanche matin, la famille de Serigne Mame Mor Diarra Mbacké  l’avait  interpellé sur la cohabitation dudit stade et des lieux de culte.

Ainsi, le saint homme avait  pris un engagement ferme pour rassurer Serigne Moustapha Ndiatté Mbacké et ses collègues. “Inchala wu le stade sera délocalisé”, avait notamment déclaré le Khalife.

Nous y reviendrons !

Mor Mbaye Cissé, Correspondant à Mbacké (Actusen.sn)

Share Button

Laisser un commentaire