Difficiles conditions de travail : les travailleurs de la SAR haussent le ton

Les travailleurs de la société africaine de raffinage (Sar) ont crié leur ras-le-bol. En effet, face à la presse, ce vendredi, dans leur siège Cnts/Fc, ils ont dénoncé «un gouffre financier et une tension de trésorerie insupportable» qui secouent l’entreprise. Et selon eux, les responsables d’une telle situation  ne sont autres que «la Direction de la Sar et l’Etat».

D’après le directeur générale du Collège des travailleurs de la Sar, «les causes majeures de cette descente aux enfers sont», entre autres, «les arrêts intempestives des installations pour cause de rupture de brut (…), les dettes de l’Etat et de la Senelec qui sont estimées à plus de 80 milliards F Cfa, des recrutements abusifs, politiques et parfois injustifiés de la direction, qui ne respecte aucune régie et procédure en matière de recrutement, une situation syndicale désastreuse et la  non tenue de la promesse de cession des 5% de l’actionnariat au personnel de la Sar».

Face à cette situation, El hadji Maguette Diop et ses camarades appellent à «la mobilisation de tous les travailleuses et travailleurs de la Sar» afin de pérenniser et sauvegarder leur «outil de travail».

Malang Faty (Stagiaire) Actusen.sn

Laisser un commentaire