News

Idriss Déby Itno : « Le Maroc a le droit de revenir au sein de l’UA quand et comme il veut »

Le chef de l’État tchadien, Idris Déby Itno, président en exercice de l’Union africaine (UA), a réagi lundi en marge du sommet de l’organisation à la volonté du Maroc de réintégrer l’institution qu’il avait quittée il y a 32 ans.

Le Président tchadien n’a pas indiqué quand et dans quel cadre le retour du royaume chérifien pourrait intervenir. Idriss Déby Itno (IDI) a en revanche largement soutenu cette démarche. »Le Maroc est un pays africain, membre fondateur de l’OUA qu’il a quittée il y a 32 ans pour des raisons qui lui sont propres.

Le Maroc a le droit de revenir dans la grande famille quand il veut et comme il veut. Personne n’a le droit de l’en empêcher. C’est un pays du continent», a-t-il déclaré lundi 18 juillet devant la presse lors de la deuxième et dernière journée du sommet des chefs d’État de l’UA à Kigali.

« Les conditions ne sont pas importantes. L’important, c’est la nécessité pour le continent dans son ensemble d’accepter cela », a poursuivi IDI, précisant que, «d’après les textes constitutifs de l’UA, seules les prises de pouvoir par des voies illégales peuvent entraîner la suspension d’un pays».

«Place naturelle»

Président en exercice de l’UA, Déby a reçu dimanche des mains de Rachid Talbi Alami, Président de la chambre des représentants, un message du roi Mohammed VI. «Cela fait longtemps que nos amis nous demandent de revenir parmi eux, pour que le Maroc retrouve sa place naturelle au sein de sa famille institutionnelle. Ce moment est donc arrivé», déclare notamment le souverain chérifien.

Actusen.com avec jeuneafrique.com

Dans la même rubrique...

Vol de voiture : Baboye tombe dans les filets de la police de Touba

Actusen

Couverture maladie universelle : la Section Sames de l’Agence dénonce les mesures dilatoires du Dg

Actusen

Journée nationale de la décentralisation : l’Aned dénonce sa mise à l’écart

Actusen

Laissez un commentaire