Contribution

La commune de Barkédji a été la porte d’entrée du président Macky Sall dans le département de Linguère

Cette Commune qui a crû à l’APR dès sa création le 1er décembre 2008, reste aujourd’hui une localité totalement oubliée par ce régime. Depuis 2012, la problématique de l’emploi n’a pas bougé car les jeunes n’ont bénéficié d’aucune faveur. Ils ont été oubliés dans les différents recrutements dans la fonction publique, les recrutements spéciaux, dans les ministères et programmes, l’accès aux financements. Avec la nouvelle politique de l’emploi lancée par le gouvernement, la jeunesse de Barkédji nourrissait un immense espoir. Malheureusement, sur une liste de 5000 enseignants recrutés, la commune de Barkédji est encore laissée en rade, car aucun jeune issu de cette commune n’a été recruté même les 5 qui étaient présélectionnés n’ont pas été retenus
Au moment où les communes de Dahra et de Linguère ont raflé la mise(Dahra :100% moyen-secondaire, 75% option arabe et 41.66 option français
Linguère :25% )
Nous avons noté un recrutement purement politique qui n’est basé sur aucun mérite,aucune compétence
La jeunesse de barkedji ne mérite pas ça, car elle s’est toujours montrée favorable au Président de la république Son Excellence Monsieur Macky Sall
Nous dénonçons avec la dernière énergie ce manque de considération à l’égard de cette vaillante jeunesse. Il est grand temps de corriger cette injustice qui n’a que trop duré, sinon les jeunes prendront leurs responsabilités aux élections locales de janvier 2022.
Les Jeunes de Barkédji

Dans la même rubrique...

IBRAHIMA NDIAYE, Candidat à la Mairie de Barkédji

Actusen

De la pertinence des choix de gouvernance et de management public face aux catastrophes et désastres, l’exemple les inondations. La grande confusion !

Actusen

Macky, n’ a-t-il pas choppé le virus de WADE ?

Actusen

Laissez un commentaire