Le Clasico pris en otage ?

Le choc entre le FC Barcelone et le Real Madrid, prévu le 26 octobre prochain au Camp Nou, est source de vives discussions en Espagne, car la menace des indépendantistes catalans pèse lourd. Tant et si bien qu’à défaut d’un report, c’est une inversion du match qui serait étudiée.

Le week-end du 26-27 octobre sera riche en actualités footballistiques. En France, ce sera l’occasion pour l’Olympique de Marseille de rendre visite au Paris Saint-Germain, alors que, de l’autre côté du Rhin, les rivaux de Schalke 04 et du Borussia Dortmund croiseront le fer. Chez nos amis anglais, le Liverpool FC accueillera Tottenham à Anfield, mais c’est vers l’Espagne que tous les regards seront tournés le samedi après-midi, pour le Clasico entre le FC Barcelone et le Real Madrid, programmé au Camp Nou. Ce choc sera, comme d’habitude, retransmis à travers toute la planète et sera une vitrine de tout premier ordre pour la Liga.

Pourtant, de l’autre côté des Pyrénées, on nourrit de réelles inquiétudes concernant cette affiche et son exposition médiatique. Car le pays est de nouveau agité par les mouvements des indépendantistes catalans, qui ont par ailleurs justement prévu une manifestation le samedi 26, dans les rues de Barcelone. De fait, la sécurité des joueurs et du staff du Real Madrid pose question, tant et si bien que la Ligue a émis une demande expresse à la fédération, pour que la rencontre soit inversée, et que cette manche aller se dispute donc en cette fin octobre, au stade Santiago-Bernabéu.

La demande est en cours de traitement, et ce malgré les refus catégoriques des Merengues comme des Blaugranas, rapporte Marca. Les clubs n’auront, au final, pas leur mot à dire dans cette affaire et devront se soumettre aux décisions qui seront prises en plus haut lieu. Pas question qu’une mauvaise publicité puisse être véhiculée en mondovision autour d’une rencontre aussi attendue.

Laisser un commentaire