News

Le onze des révélations de ce début de saison 2019-2020

Comme chaque saison, plusieurs joueurs se révèlent alors qu’ils n’étaient pas forcément prévu au scénario de base. Prometteurs, ces éléments ont su tirer leur épingle du jeu. Voici le onze des révélations de ce début d’exercice 2019-2020.

Nous arrivons à la moitié de la saison et c’est le moment de faire le point sur les joueurs qui ont pris une autre dimension depuis le début de la saison. Au poste de gardien de but Dean Henderson (22 ans) impressionne particulièrement. Promu avec Sheffield United où il était déjà prêté, le gardien qui appartient à Manchester United se montre particulièrement efficace. Son équipe est d’ailleurs la troisième défense de Premier League derrière Leicester (11 buts encaissés) et Liverpool (14 buts encaissés) avec seulement 16 buts concédés en 17 journées. Il se présente déjà comme le futur des Three Lions et des Red Devils. Habitué à sortir des talents de son centre de formation, l’Ajax Amsterdam a réussi à faire éclore Sergino Dest (19 ans). Véritable mobylette, ce latéral droit très rapide est aussi doté d’une belle palette technique. L’Américain se rend d’ailleurs déjà très important puisqu’il partage le rôle de titulaire avec le Marocain Noussair Mazraoui.

Dans l’axe, on retrouve le joueur de Chelsea Fikayo Tomori (21 ans) et celui de Schalke 04 Ozan Kabak (19 ans). Le premier évoluait en prêt à Derby County sous les ordres de Frank Lampard. Revenu chez les Blues, il a pu avoir de la continuité grâce à son coach qui l’a installé comme titulaire. Dans une rotation à trois avec Andreas Christensen et Kurt Zouma, il répond pour le moment présent. Le second a évité la case deuxième division de justesse. Arrivé au VfB Stuttgart en janvier 2019, il n’a pas évité la relégation au club où évoluait alors Benjamin Pavard. Malgré tout, il a su rebondir avec les Knappen. Gêné par une blessure au pied en début de saison, il s’est affirmé depuis et fait preuve de beaucoup de caractère. La défense est complétée par … Un ailier. Recruté pour renforcer l’attaque du Bayern Munich, Alphonso Davies (19 ans) est en train de se repositionner avec brio. Déjà utilisé en tant que piston la saison dernière, il a su profiter des blessures en défense et du décalage dans l’axe de David Alaba pour s’imposer sur le flanc gauche. Le Canadien est aujourd’hui un titulaire du Rekordmeister.

La précocité d’Eduardo Camavinga et d’Ansu Fati

Au milieu du terrain, on retrouve le seul Français de cette équipe avec Eduardo Camavinga (17 ans). S’il a débuté en Ligue 1 l’année dernière et a rapidement fait forte impression, il a encore franchi un cap dans sa progression cette saison. Très régulier dans ses performances, celui qui évolue en tant que sentinelle au Stade Rennais ne cesse de crever l’écran. Depuis le début de la saison, il se distingue par son incroyable lecture du jeu, son volume de jeu et ses qualités techniques. Lui aussi on l’avait aperçu l’an dernier et avait déjà montré de belles choses. Après avoir conquis son coach Zinedine Zidane, Federico Valverde (21 ans) s’est occupé de mettre le public madrilène dans sa poche. Devenu titulaire en lieu et place de Luka Modric qui est pourtant le Ballon d’Or 2018, le milieu de terrain uruguayen ne cesse de surprendre. Très complet, il se distingue particulièrement par son style de box-to-box et sa capacité à remonter le ballon. Le nom de Dejan Kulusevski (19 ans) était en revanche moins connu. Prêté par l’Atalanta à Parme, ce joueur capable d’évoluer au cœur du jeu, ou sur les ailes, se distingue par ses qualités techniques et son gros volume. Auteur de 4 buts, il a aussi délivré 6 passes décisives en 16 matches de championnat. Il parcourt également 12,164 km par match. Seul Marcelo Brozovic fait mieux en Italie.

Alors que Vinicius Junior a montré de très belles choses la saison dernière avec le Real Madrid, son compatriote Rodrygo Goes (18 ans), brille cette année. Arrivé de Santos, cet ailier droit capable d’évoluer sur tout le front de l’attaque n’a pas tardé à se montrer en évidence. C’est simple, il est le deuxième meilleur buteur madrilène toutes compétitions confondues avec 7 buts en 14 matches. Surtout, il fait preuve d’une incroyable maturité dans son jeune et se révèle assez complet. Diamant qui a encore besoin d’être poli, Ansu Fati (17 ans) n’en conserve pas moins un potentiel certain. Profitant de nombreux pépins physiques au sein de l’attaque du FC Barcelone, il a battu quelques records de précocité et a déjà inscrit 3 buts en 12 matches. Moins utilisé depuis le retour des cadres, il continue de grandir patiemment et peut faire fonctionner sa vitesse et sa percussion en fin de rencontre. Enfin, comment ne pas évoquer Erling Braut Haland (19 ans) ? Deuxième meilleur buteur de la Ligue des Champions avec 8 buts en 6 matches, l’attaquant norvégien surprend particulièrement. Plébiscité par de nombreux cadors européens, il a déjà inscrit 28 buts en 22 matches toutes compétitions confondues, soit un peu plus d’un but toutes les 52 minutes.

Les oubliés

Certains auraient pu faire partir du onze compte tenu d’un début de saison très intéressant et méritent amplement d’être mentionnés. En Premier League, on pense notamment à Mason Mount (20 ans) et Tammy Abraham (22 ans) qui se sont rendus indispensables sous les ordres de Frank Lampard. Éclaircie dans le début de saison poussif de Manchester United, Daniel James (22 ans) fait partie des belles surprises comme l’attaquant brésilien d’Arsenal Gabriel Martinelli (18 ans) qui prend petit à petit place dans le onze du club londonien. Surprenant dauphin de Liverpool, Leicester peut s’appuyer sur sa jeune pépite Harvey Barnes (22 ans) qui progresse au fil des semaines. Du côté de l’Espagne, un homme est également sur la pente ascendante. Devenu certainement un élément moteur du Valencia CF, Ferran Torres (19 ans) ne cesse d’impression. Du côté du rival, Villarreal, c’est le défenseur Pau Torres (22 ans) qui se distingue. Il a d’ailleurs fait ses débuts en sélection en novembre dernier. En Allemagne, on peut apprécier la bonne acclimatation de Jonjoe Kenny (22 ans) à Schalke 04 ou encore les performances probantes de Laszlo Benes (22 ans) avec le Borussia Mönchengladbach. La Ligue 1 n’est pas en reste.

Joker à Lille la saison dernière, Boubakary Soumaré (20 ans) est en train de changer de statut. Arrivé cet été de Wolfsbourg après un prêt à Charleroi, son coéquipier Victor Osimhen (20 ans) se charge de traumatiser les défenses françaises. Si Strasbourg a connu des débuts difficiles, ce n’est pas le cas de sa jeune pépite Mohamed Simakan (19 ans). Pouvant jouer dans l’axe ou sur le côté droit de la défense, il a obligé Kenny Lala a remonter d’un cran. Côté gauche à Angers, l’international espoirs Rayan Aït Nouri (18 ans) brille par ses qualités techniques et sa vitesse. Les compétitions européennes ont également mis la lumière sur certains joueurs. On pense tout d’abord au Red Bull Salzbourg avec ses pépites Enock Mwepu (21 ans)Dominik Szoboszlai (19 ans)Patson Daka (21 ans)Hwang Hee-Chan (23 ans) et Takumi Minamino (24 ans). Ce dernier vient d’ailleurs de signer à Liverpool. Habitué à révéler des talents brésiliens, le Shakhtar Donetsk a permis de mettre en lumière le polyvalent Tete (19 ans). Du côté de la Ligue Europa, on pense aux Néerlandais de l’AZ Alkmaar Myron Boadu (18 ans) et Calvin Stengs (21 ans) ou encore à la recrue de La Gantoise, le Canadien Jonathan David (19 ans).

Footmercato

Dans la même rubrique...

Covid-19 au Sénégal : 11 nouveaux cas positifs, 121 patients guéris, 1 nouveau décès et 6 cas graves en réanimation

Actusen

Dakar : des ressortissants guinées manifestent contre le troisième mandat d’Alpha Condé

Actusen

Drame de l’émigration clandestine : Hsf demande l’ouverture d’une enquête et invite Macky Sall à décréter un deuil national à la mémoire des victimes

Actusen

Laissez un commentaire