A LA UNE News Société

Levée du Corps de Feu Racine Sy, Casque bleu assassiné en Centrafrique : tout policier aurait voulu bénéficier de ces témoignages élogieux

Parents, amis et collègues ont pris part à la levée du corps du Casque bleu Racine Diène, ce matin, à l’hôpital principal.  Abattu, le 24 Juin dernier sur le théâtre des opérations dans le 5eme arrondissement de Bangui, le Brigadier-chef des Agents Police n’a passé qu’un court moment en Centrafrique. En effet, c’est seulement le 15 Avril dernier que Feu Racine Dièye y a entamé une mission pour la stabilisation de la paix dans cette partie du Continent en proie à une insécurité alarmante.

La cérémonie fut empreinte d’une grande tristesse, sur le visage de sa famille et de ses frères d’armes qui ont témoigné du sens élevé du devoir, de l’amour du travail et du professionnalisme du défunt. Des qualités qui l’ont distingué parmi ses collègues au Sénégal et à Bangui.

De la 20 eme Promotion de l’Ecole nationale de Police, Feu Racine Dièye est né le 10 Janvier 1963. Marié à deux épouses avec 7 enfants, le Casque bleu est passé par le commissariat de Dieuppeul, de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor et enfin le commissariat urbain de Kolda, son dernier poste.

Pour un monde de paix, il s’était engagé en Centrafrique pour participer au règlement du conflit. Mais Hélas, tout à basculé un 24 Juin 2016, quand il  a été froidement abattu à Bangui. Le Haut Commandement de la Minusma, les autorités gouvernementales centrafricaines, le Président de la République du Sénégal et le  Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique ainsi que la Direction générale de la Police, les Directeurs et chefs de services ont présenté leurs condoléances les plus attristées et prié pour le repos éternel de son âme.

Son souvenir restera à jamais gravé dans la mémoire  de ses frères d’armes sénégalais. Que la terre de Cambérène, où il sera inhumé, ce lundi 4 juillet, lui soit légère ! Amen.

Aissata Bathily (Actusen.com)

Dans la même rubrique...

Covid-19 au Sénégal : 2 nouveaux décès, 160 tests positifs, 57 cas graves en réanimation et 22 patients guéris

Actusen

Attaque de la gendarmerie de Ballou : Les 13 jeunes déférés au parquet de Tambacounda

Actusen

Litige foncier à Tobène : les trois chefs de village et quatre autres jeunes déférés à la Mac de Thiès

Actusen

Laissez un commentaire