ACTUSEN
A LA UNESociété

Longues détentions préventives, dossiers en souffrance, placements systématiques sous mandat de dépôt : l’injustice de la justice

C’est l’injustice de la justice, s’exclame le journal EnQuête. Dans un dossier, le canard de Mamadou Wane renseigne que « 50% des personnes placées sous mandat de dépôt ne devraient pas l’être ».

Les robes noires dénoncent, ainsi, des placements quasi-systématiques. A cela, renchérissent nos confrères, viennent se greffer les centaines de dossiers en souffrance.

En atteste le Rapport de l’Administration pénitentiaire rendu public en 2015 qui fait état de 428 détenus provisoires ayant purgé trois ans en prison, et attendant de connaître leur sort.

Interpellé, le brillant Avocat Me Bamba Cissé n’en cherche pas l’explication au Ciel : « le Procureur ne joue pas le rôle de filtre ».

Son confrère Me Abdou Dialy Kane ne dit pas le contraire. Car selon lui, le Parquet vous place froidement sous mandat de dépôt ». Là où le juge Julien Ndour lâche : « il y a des cas patents d’injustice dans le cadre des détentions provisoires ».

Dans tous les cas, Ibrahima Sall se veut formel. « J’invite le Président Macky Sall à effectuer une visite surprise à Rebeuss…Il va pleurer ».

Et d’en rajouter cette couche : « s’il (le Chef de l’Etat) le fait tardivement, la nuit, je vous assure qu’il va libérer tous les prisonniers. Il va même pleurer, parce que leur condition de vie est inhumaine ».

Actusen.com

Related posts

Interdiction du transport interurbain : comment le ministère des transports compte sanctionner les récalcitrants

Actusen

Pour aller à des élections libres, ouvertes et apaisées : ce que la coalition Wallu Sénégal a demandé au président Macky Sall 

Actusen

Matériels de détection et d’intervention insuffisants, possibilité d’une attaque venue du Golfe de Guinée… : le Sénégal, futur producteur de pétrole, flirte avec des risques de criminalité maritime

Leave a Comment