A LA UNE Actualité News

Macky au Conseil de sécurité de l’Onu : « On ne peut pas régler des problèmes africains sans les Africains»

Le président Macky Sall exige une représentation plus équitable des pays africains au Conseil de sécurité de l’Onu. « C’est la position africaine commune formulée dans le consensus des Iles Vanilles. Consensus par lequel l’Afrique réclame deux sièges de membres permanents avec droits de veto et deux siègent additionnels non permanents pour toute nouvelle configuration du Conseil de sécurité », a-t-il soutenu à l’ouverture de la deuxième journée de la 8e  réunion ministérielle du comité des dix chefs d’Etat et de gouvernent de l’Union africaine (C-10) sur la réforme du Conseil de sécurité des Nations Unies en prélude de la 33e session ordinaire des conférences des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine prévue en février 2020.

Par ailleurs, rapporte Seneweb le chef de l’Etat indique qu’il n’est pas superflu de revenir sur la légitimité de cette revendication : « A la naissance des Nations Unies, en 1945, nos Etats comme beaucoup d’autres étaient encore sous la domination coloniale. Leurs droits et intérêts ne pouvaient donc être convenablement pris en charge. Aujourd’hui, l’Afrique compte le plus grand nombre d’adhérents aux Nations Unies avec 54 Etats membres, plus les questions africaines qui occupent l’essentiel de l’agenda du Conseil de sécurité ».

Mieux, ajoute Macky Sall : « On ne peut pas régler des problèmes africains sans les Africains. La situation en Libye en est une parfaite illustration. Et c’est pourquoi sur ce cas particulier, l’Union Africaine n’a de cesse de réclamer la nomination d’un envoyé spécial conjoint pour aider au règlement de la crise libyenne ».

saly sagne (stagiaire actusen)

Dans la même rubrique...

Covid-19 au Sénégal : 42 cas graves, 4 nouveaux décès, portant le bilan à 129 morts et 108 tests positifs

Actusen

Polémique autour des décrets instaurant l’honorariat au Cese : la Cour suprême tranche jeudi

Actusen

Pour réclamer l’amélioration de leurs conditions de travail : les taximen manifestent le 22 juillet  

Actusen

Laissez un commentaire