News

Mali : deuil national et état d’urgence décrété après l’attaque de Nampala

Un deuil de trois jours est décrété sur tout le territoire national et les drapeaux seront mis en berne, après l’attaque meurtrière d’un camp de l’Armée à Nampala mardi. Le Président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a également pris la décision d’instituer à nouveau l’état d’urgence pour dix jours.

Cette mesure doit permettre, explique un collaborateur du Chef de l’Etat, d’engager de rapides procédures sur tout le territoire national, afin d’assurer la sécurité des biens et des personnes.

Et pour rendre hommage aux militaires disparus, le Président IBK a décidé de se rendre, lui-même, à Ségou, à 240 kilomètres au nord de Bamako.

C’est le chef-lieu de la région administrative, dont dépend la localité de Nampala. Sur place, il y aura aussi une visite aux militaires blessés ou hospitalisés.

Actusen.com avec jeuneafrique.com

Dans la même rubrique...

Grève : “And Gueseum” de Louga ignore le mot d’ordre du Sames

Actusen

Keur Ayip : la douane saisit plusieurs tonnes de médicaments d’une valeur estimée à plus d’1 milliard F Cfa

Actusen

Exclusif- Les vraies raisons de la colère de Aliou Sow

Actusen

Laissez un commentaire