Manifestation à Guédiawaye ce vendredi : Aar li ñu bokk demande au préfet de prendre les mesures idoines pour assurer la sécurité des manifestants

La Plateforme Aar li ñu bokk tient son 5Eme rassemblement, ce vendredi à Guédiawaye, fief de Aliou Sall. Ce dernier, frangin du chef de l’Etat Macky Sall, est accusé par la BBC de corruption sur un montant de 250 000 dollars (146 millions de Francs Cfa) à travers une société privée Agritrans Sarl, qui lui appartiendrait. Il continue, cependant, de démentir les accusations portées à son encontre, mais cela n’a pas encore réussi à calmer les ardeurs de ses pourfendeurs qui veulent que la lumière soit faite dans l’affaire du scandale présumé sur le pétrole et le gaz.

Il y aura ainsi de l’électricité dans l’air et le risque d’affrontement entre manifestants et les partisans de Aliou Sall est élevé. C’est d’ailleurs ce que craignent les initiateurs de la plateforme Aar li ñu bokk. Ils demandent d’ores et déjà au Préfet de Guédiawaye de prendre les mesures idoines pour assurer la sécurité des manifestants et faire de sorte que ces derniers ne soient pas infiltrés par des individus mal intentionnés.

Quid du choix de Guédiawaye pour leur 5ème Grand Rassemblement ? Les camarades de Guy Marius Sagna en ont donné la raison. D’après eux, Guédiawaye n’est que la première étape de leur stratégie. Laquelle vise notamment, déclare le porte-parole, «à décentraliser la lutte vers toutes les contrées du Sénégal». L’objectif, insiste Mme Diop Blondin, membre de la Plateforme, est d’inciter les Sénégalais à se lever «pour exiger que tous les responsables de la spoliation des ressources naturelles du Sénégal soient traduits devant la justice et punis conformément à la Loi».

Ousmane Thiane, Stagiaire (Actusen.sn)

Laisser un commentaire