People & Sports

Mercato : Umtiti, le droit de rêver

Pour sa première sélection, le futur Barcelonais n’a pas déçu Deschamps. Il ne faut pas exclure que son intérim se prolonge contre l’Allemagne.

Il paraît qu’une première sélection laisse des souvenirs pour la vie. Titularisé avant-hier soir contre l’Islande (5-2) pour pallier la suspension d’Adil Rami, Samuel Umtiti a quitté la pelouse du Stade de France avec le sentiment du devoir accompli.

«On l’a félicité après le match, a expliqué Olivier Giroud hier. Ce n’est pas quelqu’un de très démonstratif mais pour en avoir discuté avec lui, il était vraiment fier, content, sa maman aussi. Il a réalisé une belle première sélection. Commencer par un quart de finale de l’Euro à la maison, ce n’était pas évident. Il a été très simple, très serein, très efficace dans ses relances. Il affiche 100 % de passes réussies, c’était impossible de faire mieux.»

Dans ses relances, le futur Barcelonais a surtout eu la bonne idée de ne pas se compliquer la vie, en cherchant, en priorité, que ce soit latéralement ou en retrait…

L’Equipe.fr

Dans la même rubrique...

Queen Biz : «j’arrête la Musique parce que depuis que je suis dans ce milieu je n’ai récolté que méchanceté, jalousie et mépris»

Actusen

Un cas de coronavirus au Real Madrid !

Actusen

Denisot, le futur patron du foot français ?

Actusen

Laissez un commentaire