A LA UNE News

Protocole de Rebeuss: Le colonel Malick Cissé affirme qu’Idrissa Seck a bien pris des engagements financiers et promet d’y revenir en détails

Le débat autour du protocole de Rebeuss qui a fini de faire les choux gras de la presse, est loin d’être fini. Libération à sa Une du jour a donné la parole au colonel Malick Cissé qui a tout simplement exhibé son protocole à lui.

Dans les colonnes du canard de Cheikh Mbacké Guissé, le colonel est revenu sur les détails du protocole dont il dit garder copie. Il a ainsi confié à nos confrères que, tout a commencé au soir du 22 décembre 2005 à 22 heures pour être plus précis.

Le chef de l’Etat était, s’est-il rappelé,  peiné de voir son ancien ministre se retrouver en prison, il a donc proposé que le problème financier entre eux se règle d’une autre façon.

En d’autres termes, selon Malick Cissé, les deux parties sont tombées d’accord sur les modalités de paiement de la somme que le père de Karim réclamait au leader de Rewmi.

Tout comme, le colonel se souvient que Mes Ousmane Sèye et Nafissatou Diop Cissé ont pris part à ce rendez-vous, où il a surtout été question pour l’ancien Président de présenter les propositions financières.

Toujours dans les colonnes de Libération, le colonel s’est souvenu de cette phrase que lui a lancée Me Wade, “à malin, malin et demi”, brandissant le document selon lequel Idrissa Seck s’engageait à rembourser, dans un premier temps, 21 milliards, puis 7 milliards payables par tranches.

Lequel argent, a souligné l’interlocuteur de nos confrères, était destiné à financer la campagne électorale de Me Wade. Enfin, dira colonel Malick Cissé, “Idrissa Seck a bien pris des engagements financiers et j’y reviendrai en détails”.

Actusen.com

Dans la même rubrique...

Affaire Boubacar Sèye : le président de “Horizon sans frontières” placé sous mandat de dépôt

Actusen

Darfour: des combats entre tribus font plus de 50 morts dans le Sud

Actusen

Donald Trump ordonne de rouvrir les frontières aux Européens le 26 janvier, Joe Biden s’y oppose

Actusen

Laissez un commentaire