A LA UNE Culture News

Récemment porté sur les fonts baptismaux : le journal “Jour J” démarre mal

C’est un journal à surveiller de très prés. Non pas à cause d’un savoir-faire digne du nom ou d’informations de première main. Mais plutôt du fait de pratiques qui n’honorent pas, alors pas du tout le métier de journalisme. En effet, le Quotidien “Jour J”, récemment porté sur les fonts baptismaux en fin juin 2016, est en train de se taper une place de choix dans le cercle des tristes Journaux de la place, qui pillent, sans honte bue, Actusen.com, sans avoir l’honnêteté journalistique de le citer. Ce que ne recommandent ni la morale, ni l’éthique, encore moins la déontologie.

Actusen.com a longtemps souffert du pillage systématique de ses informations par certains médias qui se gardent de le citer, en a marre et tient à dire Basta à qui veut l’entendre. Désormais, quiconque s’offre le luxe permissif de voler ses informations, d’élaguer sa signature pour en faire la sienne, le saura à ses dépens. Car autant les pilleurs seront enclins à s’adonner à cette triste pratique frauduleuse, autant Actusen.com ne se gênera plus à dénoncer les agissements de ces contrebandiers.

A peine le “Jour J” a-t-il fait trois semaines sur la champ médiatique, qu’il excelle dans ce jeu funeste. S’il lui arrive de reprendre ou de rebondir sur une information d’autrui, c’est, sans gêne, sans complexe et en toute honnêteté que Actusen.com source celle-ci. Parce que non seulement c’est ce que recommandent les règles élémentaires en journalisme. Mais aussi et surtout la Rédaction de votre Site, qui, modestie à part, fait de la production d’articles-maison sa principale tasse de thé, comprend, à juste raison, les sacrifices (coût en téléphonie, frais de reportage) que les médias consentent pour alimenter les éditions parlées, télévisées, les colonnes des journaux ou les sites en ligne.

Alors, si faire du journalisme consiste, pour “Jour J”, à s’adonner à du répétitif, pour on ne sait quelle raison, en parlant presque toujours de la Société COFIA IMMOBILIER ou de la CDC, depuis la publication du Rapport de la Cour des comptes, il peut vaquer librement à cette occupation.

Tout comme, sa Rédaction a libre cours pour faire des aller-retour continus dans le contenu dudit Rapport pour disserter constamment sur le Président-directeur général de COFIA IMMOBILIER, Abdoulaye Elimane Dia. A quelles fins ? Seuls nos confrères et Dieu savent. Mais que le journal “Jour J” se garde, dorénavant, de procéder à du copier-coller des productions de Actusen.com, sans avoir l’amabilité de citer celui-ci. A bon entendeur, salut !

La Rédaction de Actusen.com

 

Dans la même rubrique...

Modou Makhtar Diagne sur son retour dans la “Tanière” : «Je vais continuer à travailler, afin de pouvoir revenir et être plus solide pour ne pas faire de la figuration»

Actusen

Covid-19 au Sénégal : Deux nouveaux décès annoncés

Actusen

Nominations de Bara Ndiaye et Alioune Dramé à la Maison de la presse : la Cap dénonce une violation du consensus de la part du ministre Abdoulaye Diop et annonce un nouveau boycott

Actusen

Laissez un commentaire