A LA UNE Economie

Sonatel et Tigo pris la main dans le sac en train de “voler” 15 500 000 000 de F Cfa à l’ARTP

Face à la presse ce matin, l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des postes a fait des révélations  chocs sur les Opérateurs de téléphonie. Malgré les nouvelles dispositions prises pour assainir le secteur, Abdou Karim Sall et son équipe sont tombés, disent-ils, sur des combines à couper le souffle.

Ainsi, dans le cadre de sa mission de contrôle, l’Artp a constaté une grande différence entre ce que les opérateurs ont déclaré et ce qu’ils ont trouvé sur le terrain. « Pour Sonatel, c’est 8 900 000 000 de F Cfa représentant les liaisons qui n’ont pas été déclarées.

Une ardoise de 6 600 000 000 de F Cfa pour Tigo n’a pas été facturée par L’Artp. Quant à Expresso, les travaux sont en cours et prendront fin au mois d’Août », a indiqué le Dg de l’Artp.

Pour le moment, seul Tigo a commencé à régler sa facture. L’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes a tenu à informer, encore une fois, l’opinion nationale sur son rôle de veille et de contrôle des opérateurs téléphoniques.

Alors, si les accusations du Dg de l’Artp sont fondées, Sonatel et Tigo n’auront, désormais, qu’à ajouter à leurs slogans de marketing respectifs « osez voler !».

Aissata Bathily(Actusen.com)

 

Dans la même rubrique...

Cheikh Oumar Hanne : «on n’orientera pas de nouveaux bacheliers en 2020 à l’Université Assane Seck de Ziguinchor, sauf à la demande expresse d’un établissement»

Actusen

Coronavirus : 15 enseignants testés positifs  

Actusen

Commission communale de distribution de l’aide alimentaire à Touba : un deuxième membre testé positif

Actusen

Laissez un commentaire