A LA UNE News

Traque des délinquants financiers : Macky gomme Nafi en faveur d’une autre dame de fer

Nos confrères du journal L’Observateur n’ont pas déjoué. Loin s’en faut ! Par la plume de Mamadou Seck, le canard de Youssou Ndour informait, dans son édition de ce 25 juillet 2016, que le mandat de la désormais ex-Présidente de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption pourrait ne pas être renouvelé.

Eh bien, le journal l’a eu dans le mille. Car, dans un communiqué parvenu à la Rédaction de Actusen.com, le Président de la République renseigne avoir “nommé, par décret n°2016-1004 du 25 juillet 2016, Madame Seynabou Ndiaye DIAKHATE en qualité de Présidente de l’Office National de Lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC)”.

La nouvelle patronne de l’Ofnac remplace à ce poste Madame Nafi Ngom KEITA dont le mandat est arrivé à terme, renchérit le communiqué de Macky Sall. Qui, par ricochet, a levé un coin du voile sur le parcours au long cours du successeur de Nafi Ngom Keita.

“La nouvelle Présidente de l’OFNAC est magistrate de formation. Elle a occupé diverses fonctions dans l’appareil judiciaire national mais également au sein des juridictions communautaires de l’UNION Economique et Monétaire Ouest Africaine.

Ainsi, elle a, tour à tour, été:

1989-199: Substitut du Procureur de la République près le Tribunal régional hors classe de Dakar chargée des mineures (tribunal des enfants) et des audiences de flagrant délit;

1999-2003: Procureur de la République près le Tribunal régional de Thiès;

2003-2007: Doyen des juges d’instruction au Tribunal régional hors classe de Dakar;

2007-2013: Avocat général à la Cour de justice de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA);

2013-2016: Premier Avocat Général à la Cour de justice de l’UEMOA à Ouagadougou (Burkina Faso)

Depuis avril 2016: Conseillère à la Cour Suprême du Sénégal (Chambre administrative et chambre criminelle)”, rappellent les Services de Communication du locataire du Palais.

Actusen.com      

 

 

 

Dans la même rubrique...

Riposte contre le Covid-19 : Les femmes du département de Fatick font un don de 20 000 masques

Actusen

Professeur Moussa Seydi sur la polémique autour de l’hydroxychloroquine: «nous ne nous baserons que sur nos résultats pour prendre des décisions»

Actusen

Professeur Seydi : “la stigmatisation des malades pourrait réduire à néant la lutte”

Actusen

Laissez un commentaire