News

Trois militaires français tués en Libye, lors d’une mission

Trois militaires français, des sous-officiers, ont été tués lors d’une mission en Libye, a déclaré, ce mercredi, le ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian, dans un communiqué.

Le ministre de la Défense “salue le courage et le dévouement de ces militaires engagés au service de la France, qui accomplissent, tous les jours, des missions dangereuses contre le terrorisme” et il adresse ses condoléances à leurs familles.

François Hollande leur a rendu hommage, depuis le Centre national d’entraînement des forces de gendarmerie de Saint-Astier (Dordogne), indiquant que les trois militaires français étaient morts dans un “accident d’hélicoptère” en Libye, où la France mène “des opérations périlleuses de renseignement”. Jusqu’à présent, Paris n’avait jamais reconnu officiellement la présence de militaires français sur le sol libyen.

Éléments français à Benghazi et britanniques à Misrata

Selon Wassim Nasr, spécialiste des mouvements djihadistes à France 24, la présence d’éléments français en Libye était un secret de polichinelle.

“On sait, depuis la fin mai, qu’il y a des Français à Benghazi pour aider à combattre les djihadistes, comme on sait qu’il y a des Britanniques à Misrata, censés, eux aussi, aider à stopper leur avancée”.

La France avait admis jusqu’ici que ses avions militaires survolaient ce pays pour collecter de l’information et du renseignement. Selon Wassim Nasr, les militaires français tués en Libye sont des agents des services secrets.

Actusen.com avec france24.com

 

Dans la même rubrique...

Le Gaulois et l’Ottoman

Actusen

Assemblée nationale : les députés  convoqués ce mardi en séance plénière

Actusen

Apparition d’autres maladies à potentiel épidémique : Diouf Sarr étale ses inquiétudes et demande un renforcement du système de surveillance  

Actusen

Laissez un commentaire