A LA UNE News Société

Violences sur des handicapées : la Fsaph demande au procureur à s’auto-saisir

Vendredi dernier, des personnes handicapées ont été sévèrement brutalisées par un Agent de Sécurité de Proximité (Asp) appuyé par des éléments des forces de police.

En effet, Awa Gaye, sur son fauteuil roulant, a été sauvagement violentée et Madame Rougui Thiam arrêtée manu militari et transférée à au commissariat centrale de Dakar.

La Fédération Sénégalaise des Associations de Personnes Handicapées (Fsaph) «condamne avec la dernière énergie cette énième agression des forces de police contre des personnes handicapées sans défense et qui n’ont commis aucun tord».

Dans un communiqué transmis à la Rédaction Actusen.com, elle soutient que le comportement, particulièrement, violent de cet ASP et de ses commanditaires ne saurait se justifier. Surtout, renseigne la note,  dans un Etat de droit qui plus vient d’être épinglé par le Comité des Nations Unies contre les tortures. «Trop c’est trop !», déclare-t-elle.

La Fsaph invite par la présente, le Procureur de la République à s’auto-saisir et à faire ouvrir une enquête, sans délai, pour arrêter les responsables de ces actes de barbarie qui sont formellement identifiés dans une vidéo qui circule dans les réseaux sociaux.

Ayant déjà saisi ses avocats, elle compte ainsi aller jusqu’au bout pour mener le combat pour la justice et le respect des droits des personnes handicapées. La Fsaph appelle tous ses membres et responsables à Dakar comme dans les régions,  à la vigilance et à la mobilisation pour que justice nous soit rendue et que force reste à la Loi.

Actusen.com

Dans la même rubrique...

Erdogan a-t-il consulté la météo?

Actusen

Installation de la Ccnp : Daouda Mine engage son vaste chantier d’assainissement de la presse

Actusen

Paralysie dans le secteur transport : Gora Khouma annonce une grève le 10 février prochain

Actusen

Laissez un commentaire